Fujitsu Workplace Protect : présentation de la solution en vidéo

Fujitsu est présent depuis longtemps sur le secteur de l’entreprise et la firme a mis au point un certain nombre de solutions pensées pour séduire les professionnels. Dans le lot, on trouve un outil très pratique : le Workplace Protect. Un outil se présentant sous la forme d’une suite logicielle entièrement dédiée à la sécurité, avec une bonne dose de données biométriques dedans. Même que ça fonctionne plutôt bien, et vous allez justement pouvoir découvrir la solution en vidéo un peu plus loin dans l’article.

Workplace Protect est pré-installé sur la plupart des machines produites par Fujitsu, mais il est également possible de télécharger l’exécutable en 32-bit ou en 64-bit, en se rendant à cette adresse. L’outil est très léger et il n’y aura pas besoin d’attendre trois plombes avant de pouvoir profiter de tous ses bienfaits.

Fujitsu Workplace Protect

La suite se structure autour de trois modules principaux : la méthode de connexion, les applications et les dispositifs de sécurité. Ces derniers sont accessibles depuis une barre de navigation située sur la gauche. C’est aussi à cet endroit que nous trouverons un bouton renvoyant vers le tableau de bord du programme, ou vers ses options avancées.

La méthode de connexion

La méthode de connexion va nous permettre de définir la manière dont nous souhaitons nous identifier au démarrage de la machine. Il sera ainsi possible de laisser tomber les mots de passe et autres schémas au profit de nos empreintes digitales, ou d’une simple carte à puce. Tout dépend évidemment de la configuration de l’ordinateur.

Point positif, l’outil intègre un assistant qui nous prendra par la main et nous n’aurons qu’à suivre les différentes étapes qui apparaîtront à l’écran. Je ne vais pas détailler toute la procédure (elle est expliquée en détails dans la vidéo) mais cet assistant est bien conçu et il va bien plus loin que la simple identification par empreintes digitales proposées par Windows 8.x.

Les applications

Deux outils sont regroupés dans ce module. Le premier nous permettra de créer une base de données qui regroupera différents mots de passe. Si vous avez déjà utilisé un gestionnaire de mots de passe, vous devriez vous sentir comme à la maison.

Le conteneur chiffré, lui, fonctionne exactement comme Truecrypt et il va ainsi nous permettre de créer un lecteur virtuel chiffré et stocké… comme un simple fichier. Un lecteur qui sera monté comme n’importe quel disque, à la condition expresse que nous nous identifions à l’aide de notre mot de passe ou de notre empreinte digitale.

Les dispositifs de sécurité

C’est ici que nous gèrerons nos différentes empreintes digitales, ou que nous pourrons mettre en place un système de reconnaissance faciale. Et on aura même droit à quelques options assez amusantes. Il sera par exemple possible de demander à notre ordinateur de se verrouiller automatiquement lorsqu’il ne détecte plus notre visage. Si besoin est, nous pourrons même définir différents profils, et faire pas mal d’autres bricoles en prime.

Derrière, dans la rubrique « Paramètres de sécurité », nous allons trouver d’autres options supplémentaires pour gérer plus finement les accès aux différents modules de la suite. Je n’en parle pas dans la vidéo mais si vous avez l’occasion de mettre la main sur cette suite, n’hésitez pas à aller fouiner de ce côté-là.