Des Apple Stores à Notre Dame, il n’y a parfois qu’un pas

Il y a quelques semaines, un important incendie a occasionné la destruction du toit et de la flèche de Notre-Dame de Paris. En fin mai, les sénateurs ont adopté un projet de loi optant pour une restauration de la cathédrale basée sur le « dernier état visuel connu » du monument. Cela n’a toutefois pas empêché Eight Inc de proposer ses idées futuristes pour la reconstruction de l’édifice parisienne.

La firme propose notamment de restaurer les parties détruites de la cathédrale en verre structural, une matière plus résistante que le verre classique.

Crédits Eight Inc

D’après le PDG d’Eight Inc, la proposition de l’entreprise serait une passerelle entre les générations passées et futures.

Eigth Inc propose sa touche de modernité

La firme Eight Inc est connue pour avoir conçu le cube de verre de l’Apple Store situé sur la cinquième avenue de New York. Récemment, elle a rendu publique son idée de reconstruire le toit et la flèche de la cathédrale de Notre-Dame de Paris en verre.

Au début, Tim Kobe, le fondateur et PDG de l’entreprise avait reconnu que « cet exemple définitif d’architecture gothique française nécessitait un respect et une appréciation profonds de l’histoire et de l’intention du concept original ».

Pour lui, la proposition de son entreprise ne serait pas une question d’ego ni un manque de respect envers ce que représente l’édifice parisien. Il s’agirait plutôt d’une solution pour honorer cette structure emblématique, tout en y apportant une touche de modernité qui servirait de pont entre les générations passées et futures.

Une idée peu réaliste

Eight Inc souhaite reconstruire le toit et la flèche de la cathédrale de Notre-Dame de Paris avec du verre structurel, un verre plus résistant que le verre classique. En revanche, ce matériau pose deux inconvénients techniques majeurs : comment nettoyer le toit et comment remplacer le verre en cas d’éventuelles fissures.

Ainsi, l’idée de la firme semble très improbable. De plus, le Sénat français souhaite que le toit de l’édifice soit reconstruit exactement comme il l’était avant.

Le président Macron et le Premier ministre ont néanmoins plaidé pour une reconstruction inventive. Un concours de design sera notamment organisé pour trouver le design d’une nouvelle flèche « adaptée aux techniques et aux défis de notre époque ».