Clicky

Des astronomes pensent avoir photographié par hasard une nouvelle planète

Une équipe internationale de chercheurs dirigée par des astronomes hollandais de l’université de Leiden a découvert une jeune planète autour du binaire CS Cha. C’est en examinant la double étoile que les scientifiques découvrent par hasard l’image de cette nouvelle planète.

Selon les astronomes, cette planète est encore en cours de formation. Par contre, la planète dispose déjà de son propre disque de poussière.

Espace

Les scientifiques ont pu confirmer la présence de cette planète grâce à une image infrarouge du binaire CS Cha. En faisant passer l’image sous des filtres de polarisation spéciaux, les chercheurs ont pu observer très clairement les exoplanètes et les disques de poussière aux alentours de CS Cha.

Quant à cette nouvelle planète, elle a été trouvée autour de la double étoile. Pour mieux l’étudier, les experts ont utilisé SPHERE, l’instrument d’observation sur le gigantesque télescope européen qui se trouve au Chili.

Une découverte inattendue

L’étoile binaire CS Cha et la jeune planète se situent à une distance de six cents années-lumière de la Terre dans une zone de constellation australe appelée Chamaleon. Les chercheurs la décrivent comme une zone de formation d’étoiles. Au départ, les astronomes menaient une recherche sur les systèmes binaires pour étudier ce mode de formation des étoiles et des disques de poussière.

Ils ont alors découvert un petit point sur les photographies qu’ils avaient prises du système. Les scientifiques ont alors recherché dans les archives du télescope d’anciennes photos montrant ce point. Ils en ont trouvé deux, une photographie d’il y a onze ans prise par le Very Large Telescope et une image datée d’il y a dix-neuf ans prise par Hubble.

Sur ces images, le point était beaucoup plus flou.

De nombreuses questions restent en suspens

Grâce à ces anciennes photographies, les scientifiques ont pu établir que cette jeune planète avait toujours accompagné l’étoile binaire. Toutefois, les chercheurs n’ont pas encore d’idée sur ce à quoi ressemble cette planète, s’il s’agit d’une grande planète ou d’une petite étoile naine et sur la manière dont elle a été formée.

Selon Christian Ginski, auteur principal de cette étude et chercheur à l’observatoire de Leiden, cette nouvelle planète se distingue non seulement par sa forte polarisation et par le fait qu’elle est entourée de son propre disque de poussière. Cela empêche les scientifiques de donner une estimation de sa masse.

Néanmoins, les scientifiques pensent utiliser le télescope international ALMA situé sur le plateau de Chajnantor dans les Andes du Nord, Chili, pour mieux observer l’étoile binaire CS Cha et sa jeune voisine.

Mots-clés astronomieespace

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !