Des biologistes sont parvenus à rendre transparentes des souris

L’Université de Munich fait beaucoup parler d’elle en ce moment et cela n’a rien de surprenant car une équipe constituée de plusieurs de ses chercheurs est parvenue à rendre transparentes plusieurs souris. Grâce à la technique mise au point par ces scientifiques, il est donc possible d’examiner les organes d’un animal sans avoir à l’ouvrir. Stupéfiant.

Cette méthode est assez rapide à mettre en oeuvre car elle consiste à faire disparaître la couleur des tissus en utilisant plusieurs solutions développées spécifiquement pour l’occasion. Des solvants organiques.

uDISCO

Des chercheurs allemands ont mis au point une technique afin de rendre transparente la peau des rongeurs.

En combinant cette technique avec l’injection de protéines fluorescentes obtenues à partir des méduses présentes dans le fond des mers, il est donc possible de regarder à l’intérieur du corps d’un rongeur sans avoir besoin de l’ouvrir.

Une technique novatrice capable de rendre les rongeurs transparents

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, cette technique n’est pas totalement nouvelle et elle se base en réalité sur une autre technique du nom de DISCO, une technique utilisée dans l’imagerie pour obtenir des vues nettes et en trois dimensions des organes.

Toutefois, la méthode développée par ces chercheurs allemands va un peu plus loin et elle est ainsi capable de rendre tout le corps transparent en l’espace de seulement quelques jours, contre plusieurs semaines ou plusieurs mois pour les techniques analogues.

Quel est l’intérêt de la chose ? Il est simple en réalité. Grâce à cette technique, les scientifiques vont avoir un autre regard sur les organes des rongeurs. Elle devrait en effet les aider à mieux comprendre leur fonctionnement mais également à suivre l’évolution d’une maladie sans avoir besoin de procéder à des biopsies.

Son évolution, et ses répercussions sur l’organisme.

Elle leur permettra notamment de voir des neurones ou des connexions vasculaires dans leur intégralité, chose qui n’était pas possible avant. A terme, il sera d’ailleurs possible de l’adapter au corps humain. Il faudra cependant se montrer patient car cette technique a pour le moment été uniquement testée sur des rongeurs euthanasiés.

Si vous voulez en savoir plus, sachez que l’étude complète est disponible à cette adresse. L’accès est malheureusement payant.

Mots-clés biologieinsolite