Des chimpanzés ont appris à jouer à « pierre-feuille-ciseaux »

Des chercheurs de l’Institut de Recherche sur les Primates de l’Université de Kyoto, au Japon, ont enseigné le jeu « pierre-feuille-ciseaux » à sept chimpanzés, trois jeunes et quatre plus âgés. L’expérience a été une véritable réussite puisque cinq primates sur les sept sujets d’étude ont parfaitement assimilé les règles du jeu au bout de plusieurs centaines d’exercices.

Les chimpanzés ont commencé par apprendre la relation circulaire entre les trois paires : les ciseaux battent la feuille, la feuille bat la pierre, la pierre bat les ciseaux. Les scientifiques leur ont ensuite fait passer des exercices en les plaçant devant un écran tactile où plusieurs paires étaient présentées de manière aléatoire. Les primates devaient simplement choisir quel signe l’emportait sur l’autre.

Chimpanzés

L’étude avait pour but de comparer le niveau d’apprentissage entre les primates et les petits enfants. Les résultats ont été publiés le 10 août 2017 dans la revue spécialisée Primates.

Comparer l’apprentissage primate et enfant

Les chercheurs ont réalisé les mêmes tests avec trente-huit enfants qui avaient entre trois et six ans.  Conclusion, les capacités d’apprentissage des chimpanzés seraient beaucoup plus rapides que celles d’un enfant de trois ans, mais beaucoup plus lentes que celles d’un enfant de six ans.

Les scientifiques ont cependant remarqué que les enfants de trois ans résonnaient plus vite que les primates.

Dès qu’ils remarquaient que le signe choisi n’était pas le bon, les petits bouts s’empressaient aussitôt de former une autre combinaison avec leur main. Les chimpanzés n’ont pas ce genre de réflexe, ils mettaient beaucoup de temps avant de comprendre qu’il fallait changer de signe.

Plusieurs sessions ont été nécessaires

Les scientifiques de l’Institut de Recherche sur les Primates avaient également remarqué une autre grande différence entre le niveau d’apprentissage chez les enfants et les chimpanzés. Les petits humains apprendraient en effet plus vite que leurs cousins primates.

Il a fallu plus de trois cents sessions pour que les cinq chimpanzés parviennent finalement à assimiler les règles du jeu.

Ils ont également constaté que les chimpanzés qui sont âgés entre trois et quatre ans avaient les mêmes facultés d’apprentissage qu’un enfant de quatre ans. Les singes avaient récolté un taux de réussite au jeu de 66 %, contre 25 % pour les petits bouts et trois ans et 100 % pour ceux de six ans.

Mots-clés animauxinsolite