Clicky

Des Dragons bleus des mers se sont échoués par centaines en Australie

L‘Australie voit souvent s’échouer des créatures marines et cette tendance n’est visiblement pas près de s’inverser puisque des centaines de Dragons bleus des mers se sont échoués récemment sur les plages australiennes.

Le Dragon bleu des mers, ou Glaucus atlanticus pour les puristes, est une espèce de nudibranches appartenant à la famille des Glancidae et il vient ainsi se ranger dans la catégorie des mollusques gastropodes. Toutefois, la créature n’a rien à voir avec nos amis les escargots et elle semble ainsi sortir tout droit d’un film de science-fiction.

Dragon bleu des mers

Contrairement à ces lointains cousins, le Dragon bleu des mers est en effet doté d’une longue queue et de plusieurs bras sur lesquels se trouvent de multiples appendices.

Le Dragon bleu des mers, un animal qui semble sorti tout droit d’un film de SF

Ces derniers lui donnent une allure unique et l’animal rappelle ainsi inévitablement les anciens dragons chinois.

Ce n’est cependant pas sa seule particularité puisque l’animal arbore aussi d’étonnantes couleurs, des couleurs mêlant le blanc et le gris perle à différentes nuances de bleu.

Des nuances auxquelles il doit bien entendu son surnom.

Le Dragon bleu des mers ne vit pas partout et on le trouve le plus souvent dans les eaux tempérées ou tropicales. Contrairement à ce que son allure semble suggérer, il se déplace peu et il se contente le plus souvent de flotter à la surface de l’eau sans le moindre but.

Un animal qui ne se laisse pas faire

En se promenant sur les côtes australiennes situées au nord de Sydney, des promeneurs ont aperçu au loin plusieurs formes difficiles à identifier. Intrigués, ils se sont approchés et ils ont alors eu la surprise de tomber sur des centaines de spécimens issus de  l’espèce des Glaucus atlanticus, des spécimens échoués sur la plage.

Très vite, de nombreuses photos ont commencé à inonder la toile.

Toutefois, les pouvoirs publics australiens sont rapidement intervenus afin de mettre en garde la population. En dépit de leur apparence, les Dragons bleus des mers peuvent en effet s’avérer dangereux et leurs tentacules sont en réalité un mécanisme de défense. Ils leur permettent en effet de piquer leurs proies et il est donc formellement conseillé de ne pas les saisir avec les mains et d’utiliser ainsi des gants pour les toucher.

Crédits Image

Mots-clés australieinsolite

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.