Des étudiants chinois vont simuler la vie sur la Lune pendant plus de six mois

La Chine n’a jamais caché son ambition de conquérir l’espace. Elle envisage notamment d’établir une colonie humaine sur la Lune dans la prochaine décennie. En attendant de pouvoir réaliser ce rêve, quatre étudiants de l’université de Beihang vont participer à une simulation de vie sur le globe terrestre dans le cadre du projet « Lunar Palace 365 ». C’est dans les deux bunkers du Lunar Palace-1, installé dans la banlieue de Pékin, que l’expérience aura lieu pendant une durée de deux cents jours.

Débutée en mai, la phase 2 de la simulation a commencé en début de semaine. Les quatre volontaires, deux hommes et deux femmes, seront totalement coupés du monde pendant six mois. Livrés à eux-mêmes, ils devront apprendre à vivre en autarcie complète avec des ressources limitées. Ils auront ainsi à cultiver leur nourriture, mais aussi à gérer et recycler leur urine et leurs déjections.

JAXA Lune

Le projet « Lunar Palace 365 » devrait durer un an. Ainsi pour les cent soixante-cinq jours restants, le quatuor actuel sera remplacé par quatre nouveaux volontaires.

Une simulation plus vraie que nature

Le Lunar Palace-1 a été conçu de manière à reproduire exactement la vie dans une station spatiale. L’ensemble des deux bunkers présente deux serres pour cultiver les plantes, un espace pour traiter les déchets et un autre pour les animaux.

Quant à l’espace dédié aux volontaires, il ne fait que 42 m² avec seulement l’essentiel : quatre lits à cloisons, une salle commune et une salle de bains. Le tout n’aura droit qu’à un taux d’oxygène limité et sera dépourvu de lumière directe du soleil.

Avec de telles conditions de vie, le projet aura également pour but de tester les limites psychologiques des jeunes volontaires. Le confinement et le manque de soleil pourraient en effet causer une dépression.

D’autant plus que non seulement le quatuor devra vivre dans un espace confiné pendant une très longue période sans pouvoir en sortir, mais il sera également filmé 24h/24.

La Chine part à la conquête de l’espace

Ce n’est pas la première fois que la Chine tente de simuler la vie dans l’espace. Il y a trois ans, un projet similaire avait également été tenté mais pendant une centaine de jours. Le géant asiatique ne compte cependant pas s’arrêter à de simples simulations, il travaille actuellement sur la construction de sa propre station spatiale.

L’Empire du Milieu compte également utiliser l’espace entre la Terre et la Lune pour créer de l’énergie destinée à alimenter ladite station.

En attendant, la Chine va envoyer une mission sur la Lune cette année pour y récolter des échantillons. L’année prochaine, le pays prévoit de poser un petit rover sur la face cachée du satellite. Un autre astromobile est également prévu pour Mars, mais seulement pour 2020.

Mots-clés chineespacelune