Clicky

Des étudiants russes veulent créer une étoile artificielle pour inspirer l’humanité

Il existe des milliards d’étoiles dans l’univers mais il faut croire que ce n’est pas suffisant car des étudiants russes souhaitent déployer dans l’espace une étoile artificielle. Mayak, c’est son nom, sera placée en orbite autour de la Terre et elle aura pour mission… d’inspirer l’humanité. Cela vous pour vous, pour moi, mais également pour ma boulangère.

Ce surprenant projet est porté par une équipe de plusieurs étudiants de l’Université d’Ingénierie Mécanique de Moscou, ou MAMI pour les intimes. Ils travaillent dessus depuis plusieurs années maintenant, en étroite collaboration avec différents experts et quelques industriels.

Etoile Russe Mayak

Non, ceci n’est pas un Tardis.

Mayak se présentera sous la forme d’une boite de quelques centimètres de long.

Une étoile contenue dans une boite

L’appareil sera envoyé dans l’espace à l’aide d’un lanceur russe et placé en orbite à environ 600 kilomètres du plancher des vaches. Une fois arrivé sur place, il déploiera de grandes voiles triangulaires mesurant un peu plus de 15 mètres carrés chacune. Un peu comme une pyramide, donc.

Le tissu des voiles a été spécialement étudié pour refléter les rayons du soleil et la structure sera placée en face de notre étoile.

Selon ses concepteurs, Mayak devrait être plus lumineux que toutes les étoiles de la galaxie et être en plus observable depuis n’importe quelle région du globe.

Cette étoile artificielle n’embarquera ni capteur ni instruments et elle ne servira… à rien. En réalité, ces étudiants veulent simplement inspirer l’humanité et la pousser à prendre du recul sur ses problèmes, sa planète et même sa galaxie.

Afin de réunir les fonds dont ils ont besoin pour mener à bien leur projet, les étudiants ont lancé une campagne de crowdfunding sur BoomStarter (équivalent russe de KickStarter) et ils ont levé un peu plus de 1,9 millions de roubles en l’espace de quelques semaines alors qu’il leur fallait simplement 1,5 millions pour pouvoir produire leur appareil.

En outre, ils ont aussi demandé de l’aide à Roscomos et l’agence spatiale russe a accepté de leur filer un coup de main et de leur prêter un lanceur. Bref, ce projet un peu dingue a toutes les chances de réussir et c’est plutôt une bonne nouvelle pour ces doux rêveurs.

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.