Clicky

Des femmes aveugles recrutées pour dépister le cancer du sein

Discovering Handsest une clinique médicale qui embauche uniquement des femmes non voyantes. Le concept a été imaginé au début des années 2000 par Frank Hoffmann, gynécologue à Duisburg, en Allemagne. Dans ce pays, les mammographies sont réservées aux femmes de plus de cinquante ans. Il a donc cherché un moyen de dépister le cancer du sein de manière précoce chez des patientes plus jeunes.

D’après European Blind Union, plus de 75 % des personnes non voyantes et malvoyantes en âge de travailler n’arrivent pas à trouver un emploi. Aux États-Unis, seulement 42 % des adultes ayant des difficultés d’acuité visuelle ont du travail. Les femmes seraient les plus touchées par ce problème mondial.

Graphène Santé

Discovering Handsest propose ainsi deux solutions pour deux problèmes distincts. La société aide à détecter le cancer du sein avant qu’il ne soit trop tard et offre aux femmes au chômage des postes où elles peuvent réellement s’épanouir.

Le toucher serait lié à la vue pour les non-voyants

L’idée serait venue à Frank Hoffmann tel « un éclair de génie sous la douche, le genre de moment où on est encore à moitié endormi et où on est touché par une épiphanie ». Il se serait rappelé des résultats d’études antérieures qui ont révélé que les personnes non voyantes disposent d’une meilleure acuité sensorielle que les autres.

Comme l’a d’ailleurs souligné Daniel Goldreich, chercheur en neurosciences à l’université McMaster et spécialiste de la perception, « cette efficacité pourrait être renforcée par l’intervention du lobe occipital. » En des termes plus simples, chez une personne aveugle, le toucher serait lié à la vue.

Devenir « Medical Tactile Examiners »

Discovering Hands a été mise sur pieds en 2006. Les recrues y sont formées durant neuf mois par Hoffmann lui-même. Elles acquièrent d’abord les bases théoriques de l’oncologie, de la relation de soin et des techniques de palpation. Elles procèdent ensuite à des exercices de simulation de palpation. Finalement, elles peuvent intégrer les « Medical Tactile Examiners » (MTE) qui sont aujourd’hui des milliers.

Lydie Simon, diplômée en psychologie, vient d’être embauchée à Discovering Handsest en tant que thérapeute pour d’autres MTE. Son rôle est de soutenir les femmes ayant des problèmes personnels et professionnels. « C’est une opportunité pour moi de jouer sur les deux tableaux, la psychologie et le dépistage du cancer », a-t-elle confié. « Avant ce travail, je me demandais si je n’avais pas fait ces études pour rien », a-t-elle raconté.

 

Mots-clés médecinesanté