Clicky

Des PC dotés d’une connexion 4G pour très bientôt

Microsoft travaille depuis plusieurs mois avec Qualcomm afin de lancer des ordinateurs équipés d’une puce 4G. Les premiers résultats de cette collaboration devraient être visibles dans quelques semaines.

Microsoft a en effet profité d’une annonce de presse organisée en fin d’année dernière pour annoncer en grande pompe le retour de Windows 10 sur la plateforme ARM. Plus tôt dans l’année, la firme de Redmond avait surenchéri en évoquant le lancement à venir d’un PC basé sur la toute dernière puce haut de gamme de Qualcomm, le fameux Snapdragon 835.

Clavier Surface

Il semblerait que les efforts déployés par le géant américain soient sur le point de porter leurs fruits.

Windows 10 ARM, pour des PC plus nomades et plus connectés

D’après Zdnet, Microsoft serait en effet en train de finaliser Windows 10 pour ARM et les premières machines portables à en profiter devraient être introduites avant la fin de l’année.

Pour le moment, peu d’informations techniques ont filtré, mais ces machines respecteront un cahier des charges bien spécifique et elles seront ainsi toutes livrées avec un module de communication et avec une carte eSIM.

Cette technologie est encore peu connue des profanes, mais elle commence à se démocratiser et plusieurs constructeurs ont ainsi choisi d’intégrer une carte eSIM à leurs appareils. Apple a ainsi pourvu sa toute dernière montre connectée d’une carte de ce type et Google en a fait autant avec le Pixel 2 et sa fameuse déclinaison.

Pour faire simple, ces cartes permettent de s’affranchir du traditionnel bout de plastique fourni par nos opérateurs. L’idée étant bien évidemment de tendre vers une dématérialisation complète.

Asus, HP et Lenovo ont répondu présents

Grâce à cette particularité, les machines équipées de Windows 10 ARM resteront connectées en permanence et les utilisateurs les plus nomades pourront continuer à accéder à leurs ressources sans avoir besoin de trouver un point d’accès sans fil. Exactement comme nos smartphones, en somme.

Qualcomm collabore au projet depuis ses débuts et le fondeur fournira ainsi le modem de ces machines. Le choix de Microsoft et de ses partenaires s’est naturellement porté sur le X16 LTE en raison de ses excellents débits.

Bien sûr, les opérateurs devront suivre derrière, mais ces nouvelles machines pourraient donner un sérieux coup de fouet au marché.

À l’heure actuelle, trois constructeurs ont annoncé leur volonté de lancer des machines équipées de Windows 10 ARM : Asus, Lenovo et HP. Microsoft serait cependant en train de négocier d’autres accords avec plusieurs de ses partenaires historiques.

Mots-clés microsoftqualcomm

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.