Clicky

Des revues scientifiques ont publié une étude sur Star Wars

Neuroskeptic a mené une expérience assez insolite. Il a en effet écrit une étude bidon portant sur les midi-chloriens et il l’a soumise à toutes les revues scientifiques. Certaines d’entre elles l’ont publiée.

Lorsque des scientifiques réalisent une étude, ils ont la possibilité de la soumettre aux revues scientifiques pour la porter à la connaissance du plus grand nombre. En règle générale, ces dernières sont censées procéder aux vérifications d’usage avant de valider leur publication.

Théorie Rey

Neuroskeptic, un blogueur féru de sciences, a donc eu l’idée de mener un test afin d’éprouver le système de vérification de ces fameuses revues.

Il a soumis une étude portant sur les midi-chloriens à des revues scientifiques

Il s’est alors rendu sur Wikipédia et il a copié l’intégralité de l’article dédié aux midi-chloriens, des organismes fictifs tirés de l’univers de Star Wars. D’après l’histoire imaginée par George Lucas et ses associés, ces organismes microscopiques ont la capacité de connecter leur hôte à la Force.

Le facétieux blogueur a ensuite remplacé le terme « mitochondrion » par le terme « mitochondrie » et il a remanié l’article afin de passer sous les radars des détecteurs de plagiat utilisés par ces mêmes revues.

L’article final a ensuite été envoyé à neuf revues scientifiques, des revues respectées et très en vue dans le domaine scientifique. Histoire de parfaire le tableau, il a profité de l’occasion pour créer deux fausses identités.

L’article était donc signé par les docteurs Lucas McGeorge et Annette Kin.

Le Journal of Translational Science a immédiatement réalisé la supercherie et il a donc rejeté le document. Même chose pour Advances in Medicine et pour Biochemistery & Physiology Open Access. Ils ne sont pas non plus tombés dans le panneau et ils ont donc refusé de publier l’article.

Certaines revues sont tombées dans le panneau

En revanche, l’American Journal of Medical and Biological Research, l’International Journal of Molecular Biology and Technics, l’Austin Journal of Pharmacology and Therapeutics et l’American Research Journal of Biosciences l’ont publié sans rien trouver à en redire.

Enfin, ce n’est pas tout à fait exact. Certaines d’entre elles ont en effet demandé aux « auteurs » d’effectuer quelques corrections et de soumettre l’article de nouveau ensuite pour publication.

En parallèle, le Dr Lucas McGeorge a même été invité pour participer au comité de rédaction d’une revue scientifique éditée par Zinianz.

Cette histoire a fait couler beaucoup d’encre, bien entendu. Les revues scientifiques sont en effet censées vérifier les études soumises par les chercheurs avant de les publier et cette expérience prouve finalement qu’elles ne le font pas toutes.

Mots-clés insolitestar wars

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.