Clicky

Des Russes veulent lancer une mission lunaire pour mettre fin aux théories du complot

Des Russes ont l’intention de lancer une mission lunaire afin de mettre définitivement fin aux théories du complot concernant notre satellite. La tâche s’annonce cependant ardue.

La Lune a toujours fasciné l’homme, c’est indéniable. Étudiée par les astronomes, adulée par les poètes, elle a toujours occupé une place de choix dans le cœur de l’humanité et c’est précisément ce qui a poussé les États-Unis à lancer une mission habitée à la fin des années 60 : Apollo 11.

Mission Lunaire

La Lune, mystérieuse et fascinante.

La mission a été lancée depuis le centre spatial Kennedy le 16 juillet 1969 exactement, grâce à une fusée Saturn V développée spécialement pour le programme. Trois personnes se trouvaient à son bord : Neil Armstrong, Edwin Aldrin et Michael Collins.

Apollo 11, une mission historique

La fusée a mis un peu plus d’une semaine à atteindre sa destination. Après avoir placé le module de commande dans l’orbite du satellite, l’équipage a déployé le module lunaire.

Il s’est posé sur la surface de la Lune le 24 juillet 1969. Armstrong a été le premier à sortir de la capsule et à fouler le sol lunaire, avec cette fameuse phrase, si célèbre : « C’est un petit pas pour un homme, mais un pas de géant pour l’humanité ».

Après avoir fait quelques pas, Armstrong a fixé sur son torse un appareil photo Hasselblad, emporté spécialement pour l’occasion. Il a ensuite collecté quelques roches lunaires, avant d’être rejoint par Edwin Aldrin. Fasciné par le spectacle, ce dernier n’a pas pu se retenir de complimenter la vue.

Les deux hommes ont ensuite installé une caméra de télévision sur un trépied situé à une vingtaine de mètres du module lunaire. Toutes les heures passées sur la Lune ont été filmées et les pellicules ont ensuite été rapportées sur la Terre. La NASA a publié plusieurs films dans les années qui ont suivi.

Les séquences diffusées n’ont cependant pas convaincu tout le monde et de nombreuses personnes pensent ainsi que la mission Apollo 11 n’était en réalité qu’un simple coup monté destiné à prouver la supériorité des États-Unis sur la Russie.

La NASA a évidemment tenté de faire taire ces rumeurs en présentant de nouvelles preuves, mais cette stratégie n’a pas eu l’effet escompté et ces théories du complot ont très vite commencé à prendre de l’ampleur.

La situation ne s’est d’ailleurs pas améliorée, car beaucoup de gens pensent encore que l’homme n’a jamais posé le pied sur la Lune.

Faire taire les complotistes en plaçant un satellite dans l’orbite lunaire

Vitaly Egorov, un féru d’astronomie, en a assez et il a la ferme intention de prouver aux complotistes qu’ils se trompent. Comment ? En lançant un satellite lunaire afin de prendre des photos des traces et des équipements laissés par les astronautes de la mission. Il pense en effet que ces images suffiront à mettre un terme définitif à toutes ces rumeurs.

Bien conscient de l’ampleur de la tâche, le passionné a commencé à réunir une équipe de plusieurs ingénieurs russes dotés d’une solide expérience en matière d’aérospatiale, des ingénieurs qui ont accepté de contribuer bénévolement au projet.

La fine équipe travaille actuellement sur la description technique de la mission et elle espère boucler cette phase dans l’année à venir. Le lancement de la mission est envisagé pour sa part en 2020… dans le meilleur des cas.

Pour parvenir à ses fins, Vitaly aura en effet besoin de trouver des financements suffisants. D’après ses premières estimations, le coût d’une telle mission pourrait être compris entre 20 et 30 millions de dollars.

Ce n’est pas encore gagné, donc. En revanche, ce qu’il faut noter, c’est que notre ami russe n’est pas le seul à travailler sur une mission de ce type. Des astronomes allemands veulent eux aussi lancer des sondes en direction de la Lune afin de faire taire les complotistes et ils ont même présenté leur projet au Google Lunar X-Prize afin de décrocher les financements nécessaires.