Des scientifiques ont dessiné une carte de l’Univers

Un groupe de chercheurs provenant de différents pays dont les États-Unis, le Royaume-Uni, le Portugal ou encore les Pays-Bas ont décidé d’unir leurs connaissances et leurs savoirs en astronomie pour créer une gigantesque carte de l’Univers. Cette carte est une tentative de connaître et de comprendre l’évolution de l’Univers en général et de notre galaxie en particulier à travers les millénaires.

Les chercheurs estiment que l’Univers tel que nous le connaissons actuellement n’est âgé que de treize milliards d’années.

Voie Lactée

Pourtant, le sillage que laisse la lumière de certaines galaxies montre que celles-ci ont déjà parcouru des milliards d’années-lumière de plus que l’Univers. Comment cela peut-il s’expliquer ?

À travers cette nouvelle carte, les scientifiques espèrent apporter plus d’éclaircissement sur le cheminement de l’Univers et la nature de notre galaxie.

Une carte détaillant un échantillon de l’Univers

Pour dessiner cette carte, les scientifiques ont enregistré les mouvements de quelques galaxies situées sur une partie du ciel, plus précisément, quatre mille. Selon Ana Paulino-Alfonso, une étudiante diplômée de l’Universidade de Lisboa, la plupart des galaxies sélectionnées semblaient petites et denses.

Dans une déclaration qu’elle a faite à Gizmodo, elle ajoute que cette constatation porte à croître que notre propre galaxie, la Voie Lactée, était de nature compacte. En observant patiemment et attentivement l’espace, on peut s’apercevoir de l’évolution de notre galaxie à travers le temps.

Des galaxies atteignant les vingt-huit milliards d’années-lumière

Pour clarifier leur carte, les chercheurs ont décidé d’identifier la longueur d’onde des galaxies grâce à leur couleur. Les galaxies éloignées ont été mises en rouge sur la carte pour montrer que leurs ondes ont été rallongées avec l’expansion de l’Univers. Les galaxies les plus proches ont, quant à elles, été mises en bleu étant donné que leurs ondes sont plus courtes.

Les scientifiques ont également effectué des observations d’ondes radiographiques, infrarouges, radio et ultraviolettes. Ils se sont penchés plus particulièrement sur la Lyman alpha line. Il s’agit d’une lumière provoquée par la transformation des atomes d’hydrogène d’un état excité à un état fondamental. Cette lumière est généralement ultraviolette. Néanmoins, la couche d’ozone protégeant notre Terre bloque la majeure partie de cette lumière. Les scientifiques sont toutefois capables de l’observer à travers les télescopes terrestres tels Subaru.

En observant l’Univers à travers plusieurs filtres, les scientifiques peuvent repérer des galaxies avec des longueurs d’onde différentes et ainsi estimer leurs âges. Jusqu’à présent, les scientifiques pensent que les quatre mille galaxies prises en observation se situent entre 19 à 20 milliards d’années-lumière.

Mots-clés asdtronomieespace