Des scientifiques ont réussi à filmer un ancien requin extrêmement rare vivant dans les profondeurs des océans

Le Requin griset est extrêmement rare. Il vit habituellement entre deux cents et deux mille trois cents mètres de profondeur, si bien que nous avons rarement eu l’occasion de l’observer dans son habitat naturel. Une équipe de biologistes marins travaillant pour la Florida State University a cependant réussi l’exploit de le filmer dans son habitat naturel.

Si l’on en croit les recherches effectuées ces dernières années, alors les premiers requins seraient apparus durant le dévonien et donc il y a environ 420 millions d’années.

Capture Twitter

Depuis, les requins ont beaucoup évolué et on dénombre actuellement plus de cinq cents espèces à travers le monde.

Ils ont réussi à filmer un Requin griset

Parmi toutes ces espèces, l’on en trouve une cinquantaine vivant dans les profondeurs et le Requin griset en fait donc partie.

Ce dernier appartient à la famille des Hexanchidae et il mesure en moyenne autour de six mètres de long. Certains individus peuvent cependant être plus grands et atteindre les huit mètres.

Ce n’est cependant pas sa principale particularité. Le Requin griset a aussi peu évolué depuis sa genèse et il compte ainsi pas moins de six ouïes, contre cinq pour les espèces les plus évoluées. Des ouïes primitives et remontant aux espèces du Jurassique ancien.

Assez massif, le Requin griset est également doté d’yeux verts fluorescents et rétractables, avec une seule nageoire dorsale située à l’arrière du corps.

D’après les informations dont on dispose, l’animal serait doté d’une durée de vie pouvant atteindre les 80 ans et il se nourrirait principalement de proies vivantes ou de carcasses en décomposition.

Par le passé, il est arrivé à plusieurs reprises de remonter des Requins grisets à la surface, mais nous avons rarement eu l’occasion de les voir évoluer dans leur habitat naturel. C’est précisément ce qui rend la performance de la Florida State University aussi unique.

Une vidéo unique en son genre

L’établissement a envoyé une équipe de biologistes marins dans les Bahamas, à bord du OceanX Alucia, un navire de recherche. Ils avaient pour mission de plonger en sous-marin pour tenter de piéger et de marquer un requin avec un indicateur GPS. L’idée étant bien entendu de pouvoir étudier ses déplacements.

L’équipe a donc embarqué à bord du sous-marin après avoir chargé des appâts et elle est descendue à plusieurs centaines de mètres de profondeur. Après avoir libéré les appâts, elle a alors eu la surprise de se retrouver face à un Requin griset. Et plus précisément à une femelle. C’est à cette occasion qu’a été enregistrée la vidéo se trouvant en fin d’article, une vidéo qui a fait couler beaucoup d’encre sur les réseaux sociaux.

Il faut néanmoins noter que l’équipe n’a pas seulement croisé cette femelle durant l’excursion. La troisième nuit, les Requins grisets se sont faits plus nombreux et les chercheurs ont même pu marquer un mâle la quatrième nuit avant de remonter à bord du bateau.

Ce qui, bien sûr, ne rend pas la performance moins impressionnante.