Des scientifiques pensent avoir localisé la Chambre d’ambre volée par les nazis

Le trésor le plus précieux au monde, La Chambre d’Ambre, se trouverait sous terre dans un bunker nazi.

Un trio de chercheurs – l’homéopathe Leonhard Blume, 73 ans, le scientifique Günter Eckardt, 67 ans, et le spécialiste de géoradar Peter Lohr, 71 ans – sont convaincus que la Chambre d’ambre des Tsars russes se trouve dans une grotte connue sous le nom de « Prince’s Cave » dans la colline de Hartenstein, près de la ville de Dresde en Allemagne.

Chambre Ambre

Les scientifiques du Troisième Reich ont utilisé ce complexe de grotte pendant la guerre – mais tous les rapports de ce qui s’est passé là-bas ont mystérieusement disparu des archives locales.

Un trésor enfoui par les nazis sous terre ?

Cependant, Lohr a pu se servir de l’imagerie radar pour détecter des pièges souterrains et ce qui semble être des bunkers sous le sol. Il a balayé la colline en septembre après avoir affirmé qu’une « source fiable » lui avait dit en 2001 où se trouvait le trésor disparu.

« La cachette est sous terre au-dessus de la ligne de chemin de fer, où en avril 1945 un train de Königsberg a été arrêté », dit-il. Königsberg (ancien nom de l’actuelle ville russe de Kaliningrad), était autrefois la capitale de la Prusse orientale où la Chambre d’Ambre se trouvait.

Lohr affirme également qu’il a des preuves que le trésor appartenant au dernier monarque de l’Allemagne impériale – Kaiser Wilhelm II, qui est allé en exil en Hollande en 1918 après sa défaite dans la Première Guerre mondiale – est également stocké dans le complexe.

Un précieux trésor, estimé à près de 500 millions de dollars (en 2016)

Entièrement réalisée en ambre, en or et en pierres précieuses, la Chambre d’ambre était un chef-d’œuvre de l’art baroque, largement considéré comme le trésor artistique le plus important au monde. Lorsque ses 565 bougies étaient allumées, on dit que son or brillait de mille feux.

Mais sa localisation est restée un mystère depuis les derniers jours de la Seconde Guerre mondiale.

Présentée puis offerte par le roi de Prusse Frédéric-Guillaume Ier au tsar de Russie Pierre le Grand en 1716, la Chambre d’Ambre a plus tard été embellie davantage sous l’ordre de Catherine II de Russie, puis transportée du Palais d’Hiver de Saint-Pétersbourg à sa nouvelle résidence d’été à Tsarskoïe Selo, près de la ville de Saint-Pétersbourg.

Lorsque les troupes allemandes ont envahi l’Union soviétique en juillet 1941, la Chambre d’Ambre fut volée et renvoyée au Reich.

Les recherches devraient début l’année prochaine…

Une collecte de fonds est maintenant en cours pour permettre un examen plus approfondi de la zone de « Prince’s Cave » à compter de l’année prochaine.

Crédits Image

Mots-clés histoireinsolite