Des SDF transformés en hotspots WiFi

« Salut, je m’appelle Clarence et je suis un hotspot WiFi ». BBH New York – une agence   de pub américaine, a eu une idée très étrange pour faire le buzz à l’occasion du SXSW. Afin de permettre à tous les participants d’accéder confortablement au web et de pouvoir twitter pépère sans craindre des problèmes de connexion, elle a effectivement décidé de transformer des SDF en hotspots WiFi 4G. Une opération qui s’appelle « Homeless Hotspot » et qui a bien évidemment déclenché un véritable bad buzz. Il faut dire aussi, réduire des êtres humains à l’état d’objets, ce n’est pas forcément très bien vu.

Des SDF transformés en hotspots WiFi

Et encore heureux, d’ailleurs. Remarquez, BBH ne l’entend pas du tout de cette oreille. Pour l’agence, il ne s’agit que d’un boulot comme un autre. Certains sans-abris distribuent des journaux, d’autres proposent un accès WiFi et cela s’arrête là.  Une personne souhaitant accéder à internet donne ainsi ce qu’elle veut (paiement par Paypal) et le SDF touche ensuite l’intégralité de la somme. L’agence, de son côté, ne touche rien sur l’opération et cela ne va pas plus loin.

Alors bien sûr, sur le papier, on pourrait presque croire qu’il s’agit d’un acte de charité. Cela dit, le détail gênant, c’est que ces SDF ne proposent pas un accès à une borne WiFi, en réalité ils deviennent la borne WiFi et on peut dire que cette nuance est importante. D’un côté, tu as les riches, ceux qui vont balancer des tweets ou publier des photos depuis leur smartphone coûtant plusieurs centaines d’euros et de l’autre des hommes qui n’ont plus rien, qui ont tout perdu et qui n’ont d’autre choix que de devenir des objets de consommation pour les personnes les plus aisées.

Pas de doute, nous vivons une époque formidable. Ceci dit, ce qui me rassure, finalement, c’est que tous les participants au SXSW ont été choqués par cette opération. Il reste donc un espoir.





Frédéric Pereira est l'auteur de cet article

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • Hojoki : Dropbox, Google Drive, Evernote, GitHub et bien d'autres au même endroit

    Hojoki : Dropbox, Google Drive, Evernote, GitHub et bien d’autres au même endroit

    Les services permettant de stocker des données et des informations ne manquent pas. De tête, on peut citer Google Drive, Dropbox, Evernote ou même GitHub. Et le problème, finalement, c’est que nos données finissent très souvent éparpillées aux quatre coins du web. Du coup, pour remettre la main dessus, ce n’est ps toujours facile. Vraiment pas facile, même. Bien heureusement, Hojoki est là pour nous aider et pour que l’on puisse retrouver à un seul et même endroit tous nos services favoris, et toutes les données stockées dessus. Même que le service fonctionne avec la…

  • Facebook Stories ou l'absence totale d'innovation

    Facebook Stories ou l’absence totale d’innovation

    Facebook vient tout juste de lever le voile sur un nouveau service très sobrement nommé Stories, un service qui indexe tout simplement sur une seule et même page les plus belles histoires du réseau social. Des histoires émouvantes, originales et qui sont censées nous démontrer une chose : Facebook n’est pas une plateforme déshumanisée, bien au contraire. Forcément, c’est beau, forcément on ne peut qu’écraser une énorme larme en lisant les histoires de tous ces anonymes, mais on remarque aussi que les développeurs de la firme manque cruellement d’imagination, et qu’ils semblent même incapables désormais…

  • Joyeux anniversaire GNOME !

    GNOME fête son 15e anniversaire avec une page qui retrace son histoire

    GNOME est un environnement de bureau bien connu dans le monde linuxien et le 15 août 1997 est la date exacte où le projet a été initié. Pour ce quinzième anniversaire, l’histoire de GNOME nous est relatée sur une page spécialement créée, l’occasion d’en apprendre plus ou de découvrir ce projet devenu si important dans le monde du libre. Histoire que tout le monde comprenne bien cet article, il est nécessaire de rappeler ce qu’est un environnement de bureau. Il s’agit d’un programme que vous avez tous forcément déjà eu sous les yeux un jour,…


  • http://www.wewereweb.be Kershin

    Personnellement, je trouve que c’est de l’exploitation hypocrite déguisée en charité.

    En apparence, cela semble presque correct, mais quand on y repense… Beurk.

    • http://www.fredzone.org Fred

      @Kershin: J’aurais pas mieux dit :p

  • JJ

    Ca fait des années que les smartphones sont fabriqués par des gamins de 10 ans surexploités mais c’est ok parce que c’est en asie.

    … par contre, dès qu’on commence à le voir dans nos rues ca dérange plus.

    • http://www.fredzone.org Fred

      @JJ: Je te rassure, je n’aime pas plus ça. Maintenant, ce n’est pas non plus parce qu’il se passe ce genre de choses ailleurs qu’il ne faut rien dire quand cela arrive dans nos rues. Cela dit, je pense quand même que tu n’as pas complètement tort dans le fond. La plupart des gens se foutent complètement que des gamins soient réduits en esclavage du moment que ça n’arrive pas chez eux, cela dit il ne faut pas non plus mettre tout le monde dans le même panier.

      Il y a du bon dans l’humanité, suffit de bien chercher :p

  • Pingback: Spotify : bientôt une offre pour toute la famille

  • RiderFx3

    Non mais sérieusement vous êtes quand même grave, ces SDF n’ont rien, pas de maison ni de boulot, et ils récoltent la totalité des gains. Ca s’appelle donc : un job. Et si une agence a eu l’idée de donner un job aux plus démunis, je pense que ces derniers en sont bien content.

    Bon après le concept du hot spot Wi-Fi, y a peut-être mieux à faire. Mais je ne vois pas en quoi c’est un objet. Une hôtesse d’accueil qui travaille à un guichet de banque est-elle considérée comme un distributeur parce qu’elle vous fournit vos billets ?

    • http://www.fredzone.org Fred

      @RiderFx3: Bah justement, on ne leur a pas proposé un boulot, on leur a juste filé un tee shirt et un machin pour en faire des hotspot WiFi, tout en leur demandant gentiment de bien vouloir sourire aux gens histoire que ça fasse plus vendeur. Si tu veux sortir les gens de la rue, je ne suis pas certain que les transformer en panneaux publicitaires soient vraiment un choix judicieux.

  • http://www.tayo.fr Tayo

    C’est effectivement très choquant.. enfin jpréfère ça que de voir des cons d’US payer pour voir des combats de SDF.

  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -