Clicky

Des selfies pour enseigner l’histoire aux enfants

Un enseignant a trouvé un moyen de faire apprendre l’histoire à ses élèves en ayant recours aux pratiques populaires actuelles. Il s’agit des selfies. Aujourd’hui, se prendre en selfie est une mode tant prisée aussi bien chez les jeunes que chez les adultes.

Un professeur d’histoire du nom de Travis Spear, habitant à North Augusta, Caroline du Sud a voulu mettre en profit cette mode et a lancé un challenge à ses élèves. Le parc Calhoum est connu pour abriter plusieurs sites historiques dans la région de la Caroline du Sud.

Le pari que ce professeur a lancé à ses élèves est de se prendre en selfie devant dix-huit monuments historiques sélectionnés par ses soins.

Un test qui pèsera sur la note des élèves

Selon Travis Spear, le parc Calhoum est un endroit regorgeant d’histoires. Il raconte notamment l’histoire de la ville. Pourtant, le professeur est persuadé que ses élèves, même en ayant traversé plusieurs fois ce parc ou en ayant passé du temps sur les lieux, n’ont pas pris conscience de l’importance historique de ces monuments.

L’enseignant pense ainsi qu’en se prenant en selfie devant chacun de ces dix-huit monuments, ses élèves prendront le temps d’observer ces monuments et de prendre conscience de leur valeur historique. Cette mission n’est pas juste un devoir que donne le professeur. Il sera surtout noté par l’enseignant. De ce fait, chaque élève ayant accompli consciencieusement sa mission se fera attribuer un bonus par le professeur, ce qui pourrait bien influencer leur note.

Une méthode d’apprentissage des plus originales

La propriétaire de l’auberge de Rosemary, Diana Coms, a confirmé à News 12 l’importance pour les élèves d’en apprendre davantage sur les racines et l’histoire de la ville de North Augusta. Elle espère ainsi que cette méthode employée par le professeur d’école sera suivie par les autres enseignants afin que plus de jeunes s’intéressent à leur ville.

Pour Travis Spear, ce devoir scolaire revêt une double utilité. D’un côté, les élèves s’impliqueront davantage dans l’accomplissement de la tâche qui leur a été confiée vu qu’elle sera notée. De l’autre côté, ils apprendront également une bonne partie de leur cours d’histoire en allant directement sur les lieux où se trouvent les monuments.

Cette méthode du professeur Travis Spear a le mérite de sortir de l’ordinaire. Il reste à savoir si tous les élèves obtiendront un A à ce test original.

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !