Des spécifications techniques pour le HTC M8 Eye

HTC est apparemment en train de fignoler un nouveau téléphone exclusivement pensé pour les amateurs de selfies, et plus grossièrement pour tous ces personnes qui adorent se prendre en photos sous toutes les coutures. Le HTC M8 Eye, ce serait son nom de code, pourrait même débarquer dans les semaines à venir. Oui, et le plus beau, dans l’histoire, c’est que sa fiche technique vient tout juste de tomber.

Pas de manière officielle, bien sûr. En réalité, tout est parti d’un message publié sur Twitter par un certain @upleaks. Pas besoin d’avoir fait de grandes études pour savoir que ce compte est spécialisé dans les fuites, comme celui de @evleaks.

HTC Desire Eye

L’image vient du même endroit, ou plutôt du même compte.

Non, mais ce qu’il faut signaler, avant d’aller plus loin, c’est que ce mystérieux informateur n’en est pas à son coup d’essai et il y a donc de fortes chances que ces spécifications soient bel et bien celles du Eye.

Mais trêve de bavardages, passons directement au sujet de cet article.

Pas un HTC M8 Eye, mais un HTC Desire Eye !

Selon ce compte, donc, le HTC M8 Eye ne serait pas commercialisé sous ce nom, ni même comme le HTC One Eye. Non, en réalité, il viendrait se placer dans la gamme des Desire et il pourrait ainsi être présenté par son constructeur comme… *roulements de tambours* le Desire Eye ! Dingue, non ?

Certes, et ce n’est pas fini car il aurait aussi droit à de jolies spécifications techniques avec un écran de 5,2 pouces capable d’afficher une définition de type Full HD 1080p, pour une résolution en 1920×1080. Là dessus, il serait aussi question d’un processeur Qualcomm Snapdragon 801 composé de quatre coeurs cadencés à 2,3 GHz, des coeurs couplés à un GPU Adreno 330 et à 2 Go de mémoire vive.

L’espace de stockage atteindrait les 32 Go, avec une batterie de 2400 mAh derrière.

La principale particularité du HTC Desire Eye, ce serait sa caméra frontale puisqu’elle atteindrait les 13 millions de pixels, soit exactement la même définition que celle de son capteur principal. Sinon, et bien il faudrait aussi compter avec une version spécifique de sa surcouche, et avec un traitement IPX7. Autrement dit, le coquin pourrait être émergé dans l’eau sans aucun problème.

Via