Des ufologues pensent – encore – avoir trouvé quelque chose sur Mars

Mars ne fascine pas uniquement les astronomes et les astrobiologistes. La planète rouge occupe en effet une place particulière dans le cœur des ufologues et il ne se passe ainsi pas une semaine sans que de nouvelles « découvertes » ne soient faites. La dernière en date vaut clairement son pesant de cacahuètes.

L’exploration du système martien ne remonte pas à hier. Les premières sondes ont effectivement été envoyées sur place dans les années 60.

Mars : image 1

Si les agences spatiales se sont rapidement intéressées à la planète rouge, c’est avant tout pour sa proximité et pour sa composition.

Mars, une planète fascinante à plus d’un titre

Mars présente en effet de nombreuses ressemblances avec la Terre et les astrobiologistes pensent depuis longtemps que la planète rouge a pu abriter la vie à l’époque où elle était un peu plus accueillante.

Les découvertes les plus récentes semblent d’ailleurs lui donner raison. Plus tôt dans le mois, la NASA a en effet révélé avoir découvert des composés organiques sur la planète.

De leur côté, les rovers présents à la surface de la planète rouge ont pris des centaines de photos différentes, des photos régulièrement partagées sur les réseaux sociaux. Loin d’être un simple fantasme, Mars semble être de plus en plus accessible pour l’humanité et cela explique sans doute pourquoi de nombreux ufologues passent un temps considérable à épier chaque photo transmise par Opportunity ou Curiosity.

Le très décrié Tyler Glockner a précisément sorti une nouvelle vidéo traitant d’une nouvelle « découverte » faite sur la planète rouge.

En scrutant les images prises par Curiosity, ce dernier a en effet repéré une drôle de forme ronde située à proximité de roches martiennes, une forme suffisamment suspecte selon lui pour mériter une vidéo.

Très vite, la séquence a été massivement reprise par les abonnés de la chaîne et de nombreuses théories loufoques ont rapidement émergé, des théories établissant un lien direct entre cette forme indistincte mouvante et une potentielle créature évoluant sous la surface de Mars.

Mars : image 2

Une forme indistincte et des conclusions hâtives

Pour beaucoup, ce renflement serait en effet une preuve de l’existence d’une vie extraterrestre.

En l’état actuel des choses, il est bien entendu impossible de déterminer si Mars abrite – ou a abrité – la vie. Les relevés effectués par Curiosity sont très encourageants, mais ils ne constituent pas une preuve formelle de l’existence d’une vie microbienne sur la planète rouge. Et encore d’une forme de vie plus évoluée.

Les agences spatiales sont cependant bien décidées à faire toute la lumière sur cette délicate question et la NASA travaille ainsi depuis plusieurs années sur une nouvelle mission martienne reposant sur un nouveau rover équipé d’instruments supplémentaires : Mars 2020.

L’ESA, de son côté, est également en train de préparer une nouvelle mission martienne, ExoMars 2020. Pour la première fois, l’agence européenne compte en effet envoyer un rover sur la planète rouge et ce dernier sera même équipé d’une foreuse capable de creuser à deux mètres de profondeur.

Mots-clés insolitemars