Desktop Tower Defense

On n’y pense pas souvent, mais la vie d’un « blob » n’est pas de tout repos. Déjà, il y a la promiscuité. Vu qu’ils sont fondamentalement idiots, leur seule chance de survie est d’être nombreux. Ensuite, leurs chefs ne sont pas faciles. Même qu’ils prennent beaucoup de place et qu’ils ne respectent pas les 35 heures. Mais le pire, ce sont surtout les tours que nous dressons pour les abattre. Là, il faut bien l’avouer, leurs journées ne sont pas toujours roses.

Car tel est le principe de Desktop Tower Defense qui, outre un nom beaucoup trop long, propose un concept plutôt sympathique. Globalement, les « blobs » viennent de gauche à droite. C’est comme ça, ils ne connaissent qu’un seul trajet, ce qui prouve bien que l’introduction de ce billet tient parfaitement la route. Donc ils passent, tout en poussant de petits cris très inspirés. D’ailleurs, quelque chose me dit qu’Elo a du pousser exactement les mêmes en retrouvant son MacBook.

Votre objectif ? Fort simple, vous devez tout simplement les abattre, en faire de la chair à pâtée et leur montrer que c’est bien vous, le patron, bordel ! Pour se faire, vous allez devoir poser suffisamment de tours et bien les positionner afin de faire un maximum de dégats. L’intérêt du jeu repose sur le fait que les tours proposées peuvent être de différents types : si certaines sont très rudimentaires et peu coûteuses, d’autres sont en revanche beaucoup plus meurtrières. Mais rassurez-vous, parce que vous devrez aussi upgrader ces dernières pour que votre défense tienne la route.

Autre chose aussi : les ennemis arrivent par vagues. S’ils se suivent tous, ils ne se ressemblent pas. Certains seront rapides mais vulnérables, d’autres très puissants mais plutôt lents. En fonction de ces différentes vagues successives, vous devrez vous montrer réactif afin d’organiser au mieux votre défense.

En bref, Desktop Tower Defense est un bon petit jeu qui vous permettra de vous détendre un peu entre deux billets.