Olympus OM-D E-M1 : quelques détails de plus

Ce n’est pas encore officiel mais Olympus devrait présenter le 10 septembre prochain un nouveau boitier de type hybride, soit l’OM-D E-M1. Un boitier qui s’adressera aux photographes les plus exigeants et qui s’inscrira ainsi sur le haut de gamme, avec des spécifications intéressantes et, surtout, une ergonomie très bien étudiée. Toujours est-il que ce dernier a beaucoup fait parler de lui depuis le début de l’été et nous ne sommes visiblement pas au bout de nos surprises puisque 4/3 Rumors est parvenu à mettre la main sur de nouveaux détails croustillants, des détails qui devraient intéresser tous ceux qui envisagent de remplacer leur E-M5 ou même de passer au format MFT.

Avant toute chose, sachez que certaines des informations récoltées par 4/3 Rumors étaient déjà connues. Toutefois, ce qui est intéressant, c’est qu’elles proviennent toutes d’une source différente, une source qui n’a visiblement rien à voir avec les précédentes rumeurs qui ont circulé au sujet de l’OM-D E-M1. Et au final, et bien c’est quand même une bonne chose.

Détails Olympus OM-D E-M1

De nouvelles infos viennent de tomber pour l’Olympus OM-D E-M1.

Bref, selon cette fameuse source, l’Olympus OM-D E-M1 devrait bien être proposé à partir de 1.500$, sans objectif. Plusieurs kits seraient néanmoins prévus, dont un avec le nouvel objectif du constructeur, soit ce fameux 12-40mm f/2.8 qui doit avoir tapé dans l’oeil de certains d’entre vous. Puisqu’on en parle, sachez que ce dernier s’inscrire dans une toute nouvelle gamme qui sera inaugurée par Olympus mardi prochain, une gamme sobrement nommée « PRO ». Ce n’est d’ailleurs pas la seule information intéressante au sujet de ce nouveau cailloux puisque ce dernier devrait intégrer la même bague de mise au point que celle du M.Zuiko 17mm f/1.8.

Mais revenons un peu au boitier. Toujours d’après les mêmes bruits de couloir, ce dernier ne comporterait aucun filtre anti-aliasing et sa puce TruePic VII améliorerait considérablement le rendu des vidéos capturées par son entremise. Ces dernières n’égaleront peut-être pas le Panasonic GH3, mais c’est plutôt une bonne nouvelle puisque c’était justement l’une des faiblesses du OM-D E-M5. Si vous recherchez un appareil polyvalent, l’OM-D E-M1 pourrait bien vous faire chavirer le coeur.

Autre point qui devrait intéresser les vidéastes amateurs, le boitier intègrerait également une entrée micro. Pas mal. Olympus aurait également beaucoup travaillé sur le viseur électronique et ce dernier serait ainsi capable d’ajuster sa luminosité en fonction de la lumière ambiante, certes, mais aussi et surtout en fonction de la scène. Sinon, et bien sachez que l’OM-D E-M1 acceptera aussi bien les objectifs MFT que les objectifs FT. Point intéressant, l’autofocus serait aussi rapide pour les premiers que pour les seconds.

Si ce nouveau boitier vous intéresse, le mieux c’est encore d’aller fouiner ici.