Deux agences de sécurité enquêtent sur les crashs impliquant des véhicules Tesla

Le vendredi 1er mars 2019, un accident mortel est survenu en Floride. Une voiture Tesla est effectivement entrée en collision avec une semi-remorque, causant un mort.

Les agences de sécurité de la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) et du Conseil national de la sécurité des transports (NTSB) ont alors été chargées d’enquêter sur les causes de l’incident. Plus particulièrement, ces deux agences se sont donné pour mission de mener des investigations sur les accidents ayant impliqué l’utilisation du système Autopilot de Tesla.

Tesla Roadster image 2

Si la NHTSA, l’autorité de contrôle de la sécurité automobile, relève l’existence d’un défaut présentant un niveau de risque déraisonnable, elle peut exiger un rappel des véhicules tandis que le NTSB émettra des recommandations pour améliorer la sécurité routière.

Un véhicule Tesla a heurté une semi-remorque

En effet, un représentant du ministère des Transports des États-Unis a déclaré le vendredi 1er mars 2019 que « la division des enquêtes sur les collisions de la NHTSA a chargé une équipe d’enquêter sur les collisions » impliquant des voitures Tesla.

Le NTSB, quant à lui, a également envoyé une équipe pour effectuer  « une enquête de sécurité ».

Pour rappel, le département du shérif du comté de Palm a rapporté le vendredi 1er mars 2019 un accident dans lequel un homme âgé de 50 ans a trouvé la mort au bord de son Model 3. Selon le rapport, le véhicule serait entré en collision avec un camion semi-remorque.

Le toit du Model 3 aurait été coupé au moment du choc, puis la voiture et son conducteur auraient atterri à quelques mètres du point d’impact. Le conducteur est décédé sur le lieu de l’accident.

Jusqu’à présent, Tesla n’a encore émis aucun commentaire sur cet accident.

Tesla avait toujours affirmé que son Autopilot n’est pas fiable à 100%

L’Autopilot de Tesla continue d’être au cœur des controverses et suscite l’inquiétude des autorités routières même si certains conducteurs affirment que la voiture est capable de se conduire elle-même en mode pilote automatique, sans qu’ils n’aient besoin de tenir le volant, et ce, pendant des périodes assez longues.

Pourtant, Tesla a affirmé et souligné que les conducteurs devaient toujours garder leurs mains sur le volant et être vigilants, même s’ils ont actionné le mode de pilotage automatique.

En tout cas, la NHTSA et le NTSB ne manquent pas d’incidents sur lesquels enquêter s’il s’agit des véhicules Tesla.

Mots-clés tesla