Clicky

Deux disques Blu-ray seront nécessaires pour accueillir Red Dead Redemption 2

Vous vous rappelez de GTA V et de ses deux DVD sur Xbox 360 ? Eh bien ce sera visiblement un peu le même principe avec Red Dead Redemption 2 sur PlayStation 4 et potentiellement sur Xbox One. D’après plusieurs sources concordantes compilées par des utilisateurs du forum ResetEra, le titre occupera rien de moins que deux disques Blu-ray à part entière. C’est en tout cas ce que laissent très fortement entendre une image promotionnelle et une jaquette nippone du titre sur PS4.

Dans le premier cas, c’est le revendeur britannique GameStop qui a vendu la mèche en publiant il y a quelques semaines, sur Twitter, une affiche promotionnelle dévoilant le boîtier étonnamment épais du jeu sur PlayStation 4 (le tweet a évidemment été supprimé depuis). La jaquette japonaise arrivée jusqu’à nous il y a quelques heures seulement est peut-être plus explicite encore, puisqu’on y lit cette fois clairement que le titre tiendra bien sur deux galettes.

Préparez-vous à faire de la place sur vos disques durs… et sur vos étagères, Red Dead Redemption 2 n’occupera non pas un seul disque Blu-ray, mais bien deux, si l’on en croit plusieurs sources concordantes.

Autre info confirmée par de récentes fuites, l’espace de stockage que Red Dead Redemption 2 mobilisera sur vos disques durs. La fiche produit du jeu sur le Xbox Store laissait dernièrement apparaître la mention « 85,57 Go » sur Xbox One, tandis que la jaquette nippone du jeu, mentionnée plus haut, évoque pour sa part un total de 105 Go d’espace requis sur PS4 pour l’installation. Le chiffre dévoilé pour la console de Microsoft est toutefois à prendre avec des pincettes, puisque – à première vue -, rien ne justifie un tel écart de poids entre les deux versions consoles.

Red Dead Redemption 2 : un titre incroyablement ambitieux

Comme en témoignent les récentes déclarations de Dan Houser, Red Dead Redemption 2 est bien parti pour être l’un des titres les plus ambitieux de cette génération de machine, tout comme GTA V avant lui pour la génération PS3 / Xbox 360. Toutefois, si la qualité finale de la dernière production du studio à l’étoile a peu de chance de jeter l’opprobre sur le travail des équipes de Rockstar San Diego, les dires de Dan Houser ont tout de même de quoi susciter quelques interrogations légitimes quant aux conditions de travail offertes à ses employés, notamment sur la phase finale du développement de RDR 2.

L’intéressé déclarait en effet que le seuil des 100 heures de travail hebdomadaire avait été franchi pour pouvoir finaliser et peaufiner le titre ces dernières semaines. Un « crunch final » (pratique consistant à imposer à des équipes des heures supplémentaires en pagaille en vue de terminer un projet) qui a fait couler beaucoup d’encre ces derniers jours, suscitant ce qui aurait pu tourner à la polémique si l’intéressé n’avait pas tenu à clarifier ses propos, en expliquant finalement que seuls trois scénaristes – et lui-même – avaient été contraints de travailler autant sur une durée totale de trois semaines.