Bientôt un deuxième stick analogique sur la Nintendo 3DS ?!

Le temps passe vite quand on s’amuse. Mine de rien, la Nintendo 3DS a été officialisée en juin de l’année dernière, à l’occasion de l’E3 2010. Bon, cela dit, elle n’est sortie que bien plus tard sur le marché. Genre en mars dernier. Sympa. Oui, mais si l’on en croit 01Net, tout ne serait pas rose au pays du géant nippon. Et non, car il lui manque quand même une fonctionnalité de taille, quelque chose qui n’aurait jamais du être oublié. Vous ne savez pas ? Vraiment pas ? Allons, je parle bien évidemment du stick analogique droit ! Le plus drôle, bien sûr, c’est que Sony avait fait exactement la même erreur avec le PSP en… 2004. Enfin, si l’on en croit des rumeurs récentes, cela pourrait bientôt changer…

Bientôt un deuxième stick analogique sur la Nintendo 3DS ?!

Décidément, la Nintendo 3DS aura valu un bon nombre de problèmes à Nintendo. Car en effet, la nouvelle console portable du géant japonais n’est pas exempte de défauts, loin de là. Entre son autonomie poussive, la fatigue oculaire entrainée par l’utilisation de la 3D, son prix un poil trop élevé (baissé depuis par Nintendo) et l’absence de ce fameux stick analogique droit, on peut même dire qu’elle a tendance à les enchainer à une vitesse folle. Bien heureusement, il existe des titres comme Zelda Ocarina of Time 3D qui permettent aux gamers d’oublier temporairement ces limitations, mais il n’empêche que la 3DS n’est pas un succès et qu’il risque bien évidemment d’en aller de même pour la Wii U.

Cela dit, Nintendo aura décidé de régler au moins l’un de ces problèmes, à savoir l’absence de stick analogique droit. Comment ? On n’en sait encore rien, apparemment la firme pourrait proposer un accessoire à moins de 10 $ mais il est difficile de savoir quelle forme pourrait revêtir ce dernier ni même où et comment il pourra se fixer à la console mais nul doute qu’il s’agit là d’un véritable défi technique pour les ingénieurs de Nintendo. Quoi qu’il arrive, cet accessoire devra évidemment pouvoir rester en place à la fermeture de la console sous peine de mécontenter un grand nombre de joueurs. Une fois de plus.

Mais l’autre gros problème de ce stick analogique droit se situe au niveau des studios de développement de jeux. Des studios qui ont, jusqu’à présent, préparé leurs titres pour tirer pleinement parti d’un seul stick analogique. En ajouter un dans la foulée ne manquera sans doute pas de leur compliquer un peu plus la tâche et on ne sait pas encore si les anciens titres seront ou non compatibles avec ce nouveau stick. Et finalement, avec cette histoire, Nintendo risque de se mettre une fois de plus à dos les joueurs, c’est vrai, mais aussi les studios de développement. Et si ces derniers décident de lâcher complètement la firme et d’aller développer leurs titres ailleurs (genre sur nos mobiles), Nintendo risque d’avoir beaucoup de mal à vendre sa console.

Bien sûr, c’est Sony qui doit se réjouir, hein… N’oublions pas que la PS Vita ne devrait plus tarder et qu’elle proposera, elle, deux sticks analogiques !