Devil May Cry aurait droit à sa série par le créateur du show Netflix Castlevania

Adi Shankar semble déterminé à proposer le plus d’adaptations possible à nos jeux préférés. Et pour cause : alors que le producteur a connu un joli succès critique grâce à sa série Castlevania, qu’il s’attaquera bientôt à Zelda, ce dernier a tout simplement verrouillé les droits de Devil May Cry, titre de Capcom. Une bonne nouvelle qui pourrait donner une adaptation largement plus attrayante que les précédentes du studio – pour ne pas citer les films Resident Evil de Paul W.S. Anderson qui compte récidiver avec Monster Hunter… également de Capcom !

Adi Shankar s’est également fendu d’un tweet pour annoncer la nouvelle tout en annonçant aux joueurs que grâce à son verrouillage des droits, les « losers de Hollywood » ne pourront pas « le (Devil May Cry) foutre en l’air ».

Reste à savoir quand l’homme s’étalera à l’adaptation de Devil May Cry tandis que Castlevania connaîtra prochainement une nouvelle saison.

Dante et Nero pourraient croiser Dracula !

Comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, c’est au micro de IGN que Adi Shankar l’a annoncé : Devil May Cry aura droit à son adaptation. Étant donné le succès de Castlevania, on imagine aisément que le producteur se tournera vers la plate-forme pour une diffusion, sans oublier que ce dernier veut créer… un univers connecté ! Entendez par là que Dante ou Nero pourraient croiser le chemin de Dracula. Il faut dire que les deux univers, bien qu’appartenant à des studios différents, ont de nombreuses similitudes au niveau de la direction artistique.

Adi Shankar se montre en tout cas très critique vis-à-vis d’Hollywood qu’il évoque comme composé de « loosers » : il faut dire que les gros studios n’ont jamais vraiment flatté les licences vidéoludiques qui ont connu des adaptations. Le producteur fonctionne avec une démarche de vrai fan – sans verser dans le fanboy – pour proposer le résultat que les joueurs attendent. Après une première saison de qualité pour Castlevania, Adi Shankar explique qu’il aura convaincu plutôt facilement Capcom de lui confier l’adaptation de Devil May Cry.

Sans oublier que l’homme sera également en charge de l’adaptation de Zelda. Peut-on imaginer, dans ce cas précis, Link croiser le chemin de Dante, Nero et Dracula ? Adi Shankar a en tout cas de nombreuses fois évoqué les univers connectés dans le passé.

Mots-clés capcomjeu vidéo