Diablo 3 sur Switch ? Pas si sûr selon Blizzard

La rumeur d’une arrivée prochaine de Diablo 3 sur la dernière console de Nintendo avait pris en ampleur après un tweet de Blizzard publié en cours de semaine dernière. Sur ce dernier, contenant une brève vidéo, il était possible d’apercevoir une veilleuse prenant la forme du Seigneur de la Terreur (le principal ennemi dans Diablo), branchée sur une prise électrique disposant elle-même d’un interrupteur – « Switch » en Anglais.

Accompagné de la mention « faites de beaux rêves« , le tout aura suffi à alimenter les forums et autres flux de discutions pendant des jours… Jusqu’à ce que Polygon prenne l’initiative de demander directement à Blizzard, si ce post annonçait la sortie prochaine d’un portage de son titre sur Switch. Et la réponse de l’éditeur pourrait en refroidir certains…

La rumeur évoquant l’arrivée prochaine de Diablo 3 sur la Switch ne pourrait très bien n’être que du vent, comme l’a laissé entendre Blizzard auprès de Polygon.

En prenant soin de ne pas trop en dire, phrasé marketing oblige, l’éditeur californien connu pour être – au-delà de Diablo – à l’origine de World of Warcraft, Starcraft ou plus récemment Hearthstone et Overwatch, a sobrement répondu au média américain que les joueurs se faisaient des idées. Ajoutant au sujet de ce fameux Tweet et du sens caché que certains spéculateurs lui ont prêté : « Nous pouvons vous assurer que nous ne sommes pas malins à ce point« .

Switch or not Switch pour Diablo 3 ?

That is the question. Et comme l’indique Polygon, la réponse de Blizzard qui consiste à déclarer « nous n’avons rien à annoncer » laisse tout de même cette affaire de portage potentiel dans une situation où toutes les interprétations sont permises.

Il est évident que Diablo 3 est un jeu porteur pour l’éditeur, qui continue de s’investir dessus près de 6 ans après sa sortie (la récente update du soft pour les PS4 Pro et Xbox One X en est d’ailleurs la preuve). Mais ce ne serait pas la première fois que Blizzard laisse planer l’ombre d’un doute sur l’arrivée d’un jeu ou d’un contenu sans qu’il n’entre pour autant sur le marché.

L’exemple le plus marquant est peut-être le teasing que l’éditeur avait vaguement mis en place pour l’arrivée d’un hypothétique portage d’Hearthstone sur la console de Nintendo (qui répondait encore au nom de code « NX »). Un projet qui n’a – aux dernières nouvelles – jamais vraiment dépassé le stade du Tweet.

En un mot, pour ce qui est de Diablo 3, c’est la politique de l’attente qu’il faut mieux adopter – et histoire de mettre toutes les chances de son côté, il est aussi possible d’allumer quelques cierges… Après tout quoi de mieux pour faire débouler les démons sur la machine du Big N ?

MAJ : Eurogamer pense pour sa part que Diablo 3 sortira bien sur Switch.