Digg va développer son propre Google Reader, avec une API en prime

D’ici quelques mois, Google Reader va fermer définitivement ses portes et autant dire que cette annonce a déclenché des réactions très vives sur la toile, et plus précisément sur les réseaux sociaux. De nombreux internautes ont ainsi signifié leur désapprobation au géant de la recherche et il semblerait que leurs protestations ne soient pas tombées dans l’oreille d’un sourd. Suite à cette annonce, Digg a effectivement lâché un énorme pavé dans la mare en indiquant sur son blog officiel que son équipe allait prendre la relève et développer ainsi un nouvel agrégateur de flux rss. Oui, un agrégateur qui s’accompagnera d’une API pouvant être utilisée dans tous les clients tiers. Et ça, c’est quand même très intéressant.

Cela fait pas mal de temps que certains clament à qui veut l’entendre que les RSS sont condamnés, mais il semblerait que Digg ne l’entende pas de cette oreille et c’est précisément pour cette raison que l’équipe en charge du service a décidé de se coller au développement d’un tout nouvel outil qui s’imposera comme le digne successeur de Reader. C’est en tout cas la promesse qui nous est faite.

Digg va lancer son propre Google Reader

Digg a décidé de lancer un nouveau service similaire à Google Reader.

D’après le blog officiel de Digg, ce nouveau service devrait ouvrir ses portes quelque part dans la seconde moitié de l’année. L’objectif sera assez simple puisqu’il s’agira de proposer aux internautes un outil flexible, ergonomique et qui centralisera toutes les fonctions que l’on est en droit d’attendre d’un agrégateur de flux. Le projet n’en est évidemment qu’à ses premiers balbutiements, il faudra sans doute attendre quelques mois avant d’avoir une idée plus nette de ce qui nous attend, mais on peut tout-de-même préciser que Digg a décidé de s’appuyer sur sa communauté pour le mener à bien.

Digg : un agrégateur de flux rss, et une API ouverte

En outre, et c’est un point très important, Digg ne se contentera pas de développer une plateforme pour nous permettre de suivre nos sites préférés. Comme mentionné plus haut, la société va également concevoir une API spécifique et ouverte, une API qui pourra parfaitement être reprise par les clients tiers qui exploitait initialement Reader. Voilà une nouvelle qui ne manquera sans doute pas de réchauffer le coeur des développeurs.

Pour finir, sachez que Digg a mis en place une page spéciale qui vous permettra de vous inscrire à une newsletter entièrement dédiée à ce nouveau service et à toutes les nouveautés le concernant.

Via

Mots-clés diggweb