Diminuer les calories aurait un effet positif sur la libido

Si votre vie sexuelle ne vous donne pas entière satisfaction, alors il n’est pas forcément nécessaire de prendre rendez-vous avec un sexologue ou même de changer de partenaire. En réalité, il suffirait de réduire le nombre de calories ingérées pour relancer votre libido et celle de votre homme ou de votre femme. Du moins selon les recherches menées par Corby Martin.

Le docteur Corby Martin n’a rien d’un sexologue ou même d’un conseiller conjugal. Il travaille en effet depuis plusieurs années pour un centre de recherche situé en Louisiane, non loin de Bâton-Rouge.

Calories régime

Si votre libido tire la tronche, alors il va falloir penser à passer aux salades vertes.

Il occupe d’ailleurs le poste de directeur des sciences du comportement et de l’épidémiologie.

L’étude a porté sur 220 participants en situation de surpoids

Ce spécialiste se passionne depuis plusieurs années pour tout ce qui est en lien avec l’apport énergétique et la nutrition. Il a publié des dizaines d’articles scientifiques et il a aussi dirigé de nombreuses études différentes.

Pour ses derniers essais cliniques, Corby Martin s’est concentré sur un groupe constitué de 220 personnes avec un indice de masse corporelle (IMC) situé entre 22 et 28. L’âge moyen des participants se situait autour de 38 ans et 70 % d’entre eux était des femmes.

A la base, l’IMC d’une personne en bonne santé se situe entre 18,5 et 24,9 points. La personne est considérée comme étant en surpoids au delà de ce seuil, et comme obèse si son indice de masse corporel dépasse les trente points.

Corby Martin et son équipe ont divisé les participants en deux groupes distincts.

Les participants du premier groupe pouvaient manger ce qu’ils voulaient, sans aucune limite. En revanche, les membres de l’autre groupe devaient réduire leurs calories de 25 % pendant deux ans. La plupart d’entre eux n’ont pas dépassé les 12 % mais cette diète a eu de nombreux effets positifs.

Moins de calories pour plus de libido ?

En dehors d’une perte de poids légère inférieure à une dizaine de kilos, les participants ont ainsi tous déclaré qu’ils se sentaient de meilleure humeur et qu’ils étaient moins sujets aux insomnies. Intéressant, mais ce n’est pas tout car ils ont tous remarqué que leur libido se portait mieux.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ces améliorations ne sont pas uniquement du aux changements biologiques induis par cette perte de poids. Lauri Wright, une chercheuse basée en Floride, a ainsi indiqué que ces changements de libido pouvaient être en partie provoqués par une meilleure estime de soi.

Moralité, ce soir, c’est salade verte au menu.

Mots-clés médecinesantésexe