Clicky

Dingleberry roote votre BlackBerry Playbook

Vous faites partie des trente ou des quarante personnes dans le monde qui ont osé acheter une BlackBerry Playbook ? Mais vous ragez depuis que vous endurez ses (trop) nombreuses limitations ? Okay, et bien this is your day, pour reprendre l’expression préférée d’Afida Turner. This is your day car trois bidouilleurs ont finalement bouclé leur projet insolent et un peu fou qui consiste tout simplement à proposer aux mobinautes du monde entier une solution pour rooter facilement leur PlayBook. Même que cette solution porte un drôle de nom, on l’appelle Dingleberry, et qu’elle devrait quand même faire plaisir à quelques personnes.

Dingleberry roote votre BlackBerry Playbook

Et on sait très bien que les possibilités d’une tablette (ou même d’un mobile) rootée sont infinies. Tenez, une fois la bête débloquée, il sera très facile d’installer la ROM personnalisée de son choix. Genre CyanogenMod 9, par exemple, qui sera tout de même basé sur Ice Cream Sandwich et qui devrait normalement arriver sur le marché dès le mois prochain, soit en janvier 2012 ! Dans ce contexte, on comprend bien évidemment tout l’intérêt de la chose, et aussi pourquoi Dingleberry risque de rencontrer un franc succès auprès de la communauté qui s’est fédérée autour de la Playbook.

Oui mais RIM ne l’entend pas de cette oreille. Non et la firme a ainsi annoncé qu’elle allait bientôt diffuser une mise à jour qui viendra tout simplement colmater la brèche, ou plutôt la faille, utilisée par Dingleberry. L’objectif du constructeur canadien est donc clair, ce dernier souhaite tout faire pour empêcher le déblocage de sa tablette. Et c’est précisément là qu’on se rend compte que RIM n’a absolument rien compris au marché et on comprend enfin pourquoi la société est en train de se planter magistralement. Parce que c’est sûr, ce n’est pas avec ce genre de décisions qu’elle va séduire de nouveaux clients. Vraiment pas, même…

Via

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.