Disney+ : lancement le 12 novembre 2019, à 6,99 $ par mois

Disney vient de frapper très fort. Pendant une heure cette nuit, le géant américain a en effet présenté dans les grandes lignes son nouveau service de vidéos à la demande, Disney+. Attendu pour le 12 novembre prochain, ce dernier sera proposé au prix de 6,99 $ par mois… ou à 69,99 $ par an !

Pour imposer plus facilement sa nouvelle plateforme sur le marché, Disney a donc décidé de faire un geste en optant pour un tarif beaucoup plus attractif que celui de ses concurrents.

Malware Popcorn Time

Crédits Pixabay

C’est évidemment une bonne chose, d’autant que le catalogue de Disney+ aura lui aussi des arguments en sa faveur.

Disney+ : un prix très agressif

Sans surprise, Disney a en effet décidé de s’appuyer sur ses plus lucratives licences pour imposer son nouveau service sur le marché. La firme a d’ailleurs profité de sa conférence de presse pour présenter quelques-uns des shows qui seront proposés sur la plateforme à son lancement.

Les fans de Star Wars en auront bien entendu pour leur argent puisqu’ils auront droit à deux séries inédites, à savoir The Mandalorian et un second show consacré à la vie de Cassian Andor… avec en plus la septième saison de la série d’animation Star Wars The Clone Wars.

Il faut également s’attendre à pas mal de séries Marvel, mais le studio n’a pas encore communiqué de liste complète. En revanche, Mayer a confirmé qu’il fallait s’attendre à voir débarquer des séries sur Falcon, le Soldat de l’Hiver ou même encore Loki et Hawkeye.

Il faut d’ailleurs noter que Disney+ mettra en avant les franchises appartenant à Disney et les images diffusées durant la conférence montraient ainsi des hubs consacrés aux productions de Disney, Pixar, Marvel, Lucasfilm et National Geographic.

Des partenariats signés avec Sony ou Roku

Disney+ sera proposé sous différentes formes. L’entreprise compte en effet ratisser large et si le service sera accessible depuis n’importe quel navigateur web évolué, on pourra aussi en profiter depuis son téléviseur, son smartphone ou même sa tablette et sa console de jeux. Des applications nous seront en effet proposées pour nous simplifier la vie et l’entreprise a en outre signé plusieurs partenariats avec des boîtes comme Roku et Sony afin que Disney+ soit préinstallé sur certains appareils.

Sans surprise, les usagers pourront créer plusieurs profils différents pour toute la famille. On trouvera notamment un profil enfant, un profil intégrant un système de contrôle parental.

Côté définition et sans grande surprise, Disney+ pourra atteindre la 4K et il supportera également le HDR. Dans les fais, tout dépendra cependant de notre connexion. Bref, vous l’aurez compris, Disney a mis les petits plats dans les grands. Quant à savoir si ce sera suffisant pour imposer le service face au géant Netflix, c’est un tout autre débat.

Mots-clés disney