DJI muscle son jeu avec les Phantom 4 Pro et Inspire 2

DJI est de retour avec deux nouveaux drones extrêmement prometteurs, les Phantom 4 Pro et Inspire 2. Des drones qui ciblent des publics très différents et qui s’adressent ainsi aux particuliers amateurs de sensations fortes et de belles images, mais également aux cinéastes professionnels. Du moins pour ceux qui ont un portefeuille bien rempli.

Comme son nom le laisse supposer, le Phantom 4 Pro vient se positionner au-dessus du modèle original. Il lui ressemble d’ailleurs beaucoup, tout en poussant le concept un peu plus loin.

Phantom 4 Pro

Le Phantom 4 Pro, dans toute sa splendeur.

Pour commencer, ce drone embarque une série de plusieurs caméras situées à l’avant de l’appareil, bien sûr, mais également à l’arrière et même en dessous. Elles sont couplées à plusieurs capteurs infrarouges positionnés cette fois sur les côtés du quadricoptère.

DJI Phantom 4 Pro : plus intelligent et plus autonome

Grâce à cette configuration musclée, le Phantom 4 Pro sera en mesure d’éviter tous les obstacles situés dans un rayon de 360°. Impressionnant, mais ce n’est pas tout, car il s’accompagne d’un nouveau mode Flight Autonomy grâce auquel l’utilisateur pourra définir des trajectoires pour l’appareil.

Il n’aura d’ailleurs pas besoin de saisir des coordonnées et il lui suffira ainsi de tracer l’itinéraire de son choix sur sa tablette avec son doigt grâce à la fonction Draw.

Afin d’améliorer la sécurité de son appareil, DJI a développé en parallèle une autre fonction sobrement baptisée Landing Protection. Elle se focalise avant tout sur l’atterrissage du drone et elle lui permettra ainsi d’éviter de s’écraser sur un terrain accidenté ou, pire, dans une étendue d’eau.

Parmi les autres fonctions intéressantes, on trouve le fameux ActiveTrack pour suivre un sujet ou encore le Narrow Sensing pour éviter les obstacles dans les passages étroits.

Côté performances, le Phantom 4 Pro pourra atteindre les 72 km/h en mode sport ou les 50 km/h en mode évitement d’obstacles, avec une autonomie estimée à 30 minutes. Il pourra aussi filmer en 4K à 60 images par seconde (miam) grâce à son capteur d’un pouce de 20 millions de pixels, capteur qui s’accompagne d’un obturateur mécanique. Une configuration plutôt solide, donc.

L’appareil sera en outre vendu avec une télécommande intégrant un écran, une sortie HDMI, un GPS et un port micro SD. Comptez très exactement 1 699 € pour le modèle de base ou 1 999 € pour celui vendu avec la télécommande dotée d’un écran.

Inspire 2

Et l’Inspire 2, le futur meilleur ami des cinéastes.

DJI Inspire 2 : pour les cinéastes, les vrais

L’Inspire 2 vient pour sa part se positionner sur le haut de gamme.

Équipé de plusieurs caméras stéréoscopiques et de capteurs infrarouges, il sera lui aussi capable d’éviter les obstacles à 360° et il est en plus équipé d’une caméra FPV à l’avant.Toutes les fonctions évoquées plus haut sont évidemment de la partie et cela ne devrait pas vous surprendre.

Le drone affiche des performances assez impressionnantes et il sera ainsi capable d’atteindre les 108 km/h avec un passage de 0 à 80 km/h en l’espace de seulement quatre secondes. Il intègre aussi deux batteries, pour une autonomie estimée à 27 minutes dans des conditions normales.

Sympathique, mais ce n’est pas fini, car il pourra aussi filmer en 5,2K dans des formats professionnels comme l’Adobe CinemaDNG ou l’Apple ProRes. En outre, il profite d’un système d’appareils photo interchangeables ZenMuse pilotable à 320° et il pourra atteindre une altitude maximale de 5000 mètres.

DJI a aussi mis le paquet sur le stockage et l’appareil pourra ainsi embarquer un disque SSD.

Côté prix, tout dépendra du modèle choisi. L’Inspire 2 de base sera proposé à 3 399 €, mais il faudra débourser 7 098 € pour le pack complet vendu avec une caméra Zenmuse X5S et les clés de licence pour CinemaDNG et Apple ProRes. Bonne nouvelle en revanche, si vous le commandez avec le 1er janvier 2017, alors vous pourrez profiter d’un tarif spécial fixé à 6 899 €.

Mots-clés dji