Dollhouse, méfiez-vous des poupées…

Mine de rien, il nous faudrait plusieurs vies : une pour bosser, une pour se détendre, une pour élever ses gamins et une autre pour suivre les séries américaines. Non, sans rire, la rentrée risque d’être très riche en nouvelles sorties, un peu comme avec Dollhouse, la série fantastique qui risque de vous faire passer un sacré bon moment. Ou pas, c’est selon…

Dans Dollhouse, il est avant tout question d’une agence gouvernementale super mystérieuse et très secrète (en même temps, c’est une série américaine) qui programme des créatures (des gens, des cyborgs, des poupées ?) afin qu’elles accomplissent certaines missions. Ces dernières peuvent être de différents types et il sera autant question de séduction que d’espionnage que de vente de chouquettes tard le soir.

Après chaque mission, ces « poupées » retournent à l’agence pour être rebootées. Globalement, il est donc question d’effacer leurs souvenirs histoire de repartir sur de bonnes bases et qu’elles ne soient pas influencées dans les futures missions. Mais évidemment, comme on s’y attend, la procédure ne va pas fonctionner avec l’une d’entre elles et cette dernière verra donc ses souvenirs remonter à la surface. Inutile de vous dire qu’il s’agira d’ailleurs de l’héroïne de la série.

Alors on est d’accord, présenté comme cela, le scénario de Dollhouse a l’air assez bancal, ou en tout cas plutôt original. Et c’est parfaitement normal puisqu’il nous vient tout droit de Joss Whedon, le gars qui a aussi réalisé Buffy, Angel ou encore Firefly, une série que j’ai beaucoup apprécié. En tout cas, il faudra attendre 2009 pour nous faire une idée de cette série et savoir ce qu’elle a dans le ventre.

Via le Journal du 3ème Millénaire