Donald Trump a l’air d’avoir un peu de mal avec Twitter

Donald Trump est très actif sur Twitter, mais il ne semble pas avoir encore une complète maîtrise du service. Preuve en est, le nouveau président des États-Unis a commis une belle bourde en voulant mentionner sa fille sur le service. Il s’est en effet trompé de nom et il n’a donc pas cité la bonne Ivanka. Belle boulette.

Donald Trump n’est clairement pas l’homme le plus aimé au monde. C’est même tout le contraire. L’homme compte de nombreux opposants à travers le monde et cela vaut notamment pour son propre camp.

Gaffe Trump

Donald Trump a commis une belle boulette en relayant un message sur Twitter.

Alors forcément, lorsqu’une personne lui fait un compliment, il n’hésite pas à le mettre en avant sur ses profils sociaux.

Donald Trump n’aurait peut-être pas dû relayer ce message

CNN a récemment décidé d’effectuer un reportage spécial sur Ivanka, la fille du célèbre milliardaire. Donald Trump n’a pu résister et il a publiquement salué cette initiative sur son profil Twitter.

Un certain Lawrence Goodstein lui a alors répondu en lui disant que sa fille était une femme formidable avec du caractère et beaucoup de classe. Le message comportait deux mentions : la première vers le compte @realDonaldTrump et la seconde vers le compte @Ivanka.

Visiblement très touché par ce beau compliment, Donald Trump a immédiatement retweeté le message à son tour pour le partager avec ses 20 millions d’abonnés.

Seul problème, le compte cité par Lawrence Goodstein n’était pas celui de la fille de l’homme politique, mais celui d’une femme du nom de Ivanka Majic vivant à South East. Oui, car le compte Twitter de la fille de Trump n’est pas @Ivanka mais @IvankaTrump.

Une Ivanka peut en cacher une autre

Pas terrible, mais le pire reste à venir, car cette Ivanka-là n’est pas vraiment un soutien de Trump. Elle l’a d’ailleurs fait savoir l’année dernière en déclarant publiquement qu’elle aurait voté pour Hillary Clinton si elle en avait eu la possibilité.

Reste que le message de Donald Trump a rencontré un certain succès  et il a ainsi été relayé plusieurs milliers de fois en l’espace de quelques heures, avec un peu plus de 25 000 likes pour couronner le tout.

Fait amusant, le fameux Lawrence Goodstein n’a visiblement pas apprécié de se retrouver sous les feux de la rampe. Tous les messages ont en effet été supprimés de son compte, de même pour son avatar. Le nouveau président américain a pour sa part choisi de conserver le message.

Mots-clés insolitetwitter