Doom tourne à merveille sur une TI-83 Plus

Doom n’est pas un titre tout à fait comme les autres. Il fait en effet plus figure de légende. Oui, et comme toutes les légendes dignes de ce nom, ce véritable monstre vidéo-ludique a été adapté à de nombreux appareils différents au fil de ces dernières années. Le dernier portage en date est aussi le plus impressionnant de tous. Le titre a en effet été modifié pour tourner sur une TI-83 Plus. Stupéfiant.

La TI-83 n’est pas un appareil comme les autres. Il s’agit en effet d’une calculatrice graphique programmable lancée par Texas Instruments au milieu des années 90.

zDoom T-83

Chérie, ça va fragger.

Cette calculatrice est un peu particulière. Elle a en effet été le tout premier appareil de la marque compatible avec l’assembleur.

Doom tourne à merveille sur la TI-83 Plus

Grâce à cette fonction, il était donc possible de développer un programme sur son ordinateur et de l’envoyer ensuite sur la calculatrice. Pour l’exécuter, il suffisait ensuite de taper une simple commande.

Texas Instruments n’en est pas resté là cependant, et le fabricant a ainsi commercialisé un autre modèle quelques années plus tard : la TI-83 Plus. Relativement proche du modèle précédent, cette nouvelle calculatrice avait la bonne idée d’embarquer de la mémoire ROM et il était donc possible de stocker des programmes dessus.

Lazy Game Reviews a eu envie de pousser la calculatrice dans ses derniers retranchements. Après avoir dépensé ses économies pour acheter un des derniers exemplaires encore en circulation, ils ont récupéré la dernière version de zDoom et ils l’ont chargée sur l’appareil en passant par l’adaptateur commercialisé par Texas Instruments.

Une expérience menée avec zDoom

zDoom, pour celles et ceux qui ne le connaissent pas, est une version de Doom spécialement développé pour les calculatrices scientifiques intelligentes. La dernière version date de 2007 et elle a été élaborée par Alexis Guinamard, Raphaël Siryani et TIFT avant d’être partagée sur Ticalc, où elle se trouve toujours.

L’expérience a été un véritable succès. Le titre tourne aux petits oignons, et ce malgré la fiche technique très poussive de la calculatrice.

La TI-83 Plus ne brille en effet pas par ses performances. Pour l’animer, Texas Instruments l’avait ainsi pourvu d’un microprocesseur Zilog Z80 cadencé à 6 MHz et de 27 Ko de RAM, le tout avec un magnifique écran capable d’afficher une définition en 96 x 64. Le plus dingue, c’est que le produit était totalement révolutionnaire en 1999.

Mots-clés doominsolite