Clicky

Douvres : les falaises contiennent de la poussière cosmique fossilisée

Les chercheurs de l’Imperial College de Londres ont découvert que les falaises blanches de Douvres, en Grande-Bretagne, contiennent des restes fossilisés de poussière cosmique.

Cette étude, publiée dans le journal Earth and Planetary Science Letters, est de toute première importance. En effet, cette poussière cosmique fossilisée pourrait fournir une nouvelle source d’information et nous aider à mieux comprendre les premiers jours de notre système solaire.

Douvres

Une époque lointaine, dont nous savons finalement peu de choses.

De la poussière cosmique fossilisée jusque là insoupçonnée

M. Martin Suttle, principal auteur de l’étude, déclare ainsi : « Les falaises blanches emblématiques de Douvres sont une source importante de créatures fossilisées qui nous aident à déterminer les changements et les bouleversements que la planète a subis il y a plusieurs millions d’années. C’est tellement excitant parce que maintenant nous avons découvert que de la poussière cosmique fossilisée est enterrée à côté de ces créatures, ce qui nous permet également d’en savoir plus sur ce qui se passait dans notre système solaire à l’époque ».

De la poussière cosmique avait été précédemment trouvée dans des roches datant de jusqu’à 2,7 milliards d’années. Cependant, jusqu’à présent, seule une poussière cosmique bien conservée pouvait être étudiée par les chercheurs. L’importance de la nouvelle étude, indique M. Suttle, est que de la poussière cosmique fossilisée moins bien conservée peut maintenant être localisée et examinée en détail.

Des astéroïdes riches en eau potentiellement présents dans notre système solaire

L’équipe rapporte également dans une étude distincte publiée dans la revue Geology qu’ils ont découvert un moyen de déterminer si la poussière cosmique était riche en argile. Les argiles ne peuvent se former que si l’eau est présente, de sorte qu’une méthode pour déterminer la teneur en argile pourrait également servir à déterminer la présence d’astéroïdes riches en eau dans notre système solaire.

Selon le Dr Matt Genge, coauteur de l’étude : « Dans un avenir lointain, les astéroïdes pourraient fournir aux explorateurs de l’espace humains des points d’arrêts précieux lors de longs voyages. Être capable d’emmagasiner de l’eau est vital, car elle peut être utilisée pour boire, pour fabriquer de l’oxygène et même du carburant pour alimenter les engins spatiaux. La pertinence de notre étude est que les particules de poussière cosmiques qui atterrissent sur Terre pourraient finalement être utilisées pour savoir où ces astéroïdes riches en eau peuvent être, ce qui fournirait un outil précieux pour cartographier cette ressource ».

Mots-clés espaceinsolite