Web

DownMine, pour télécharger les vidéos de YouTube, Dailymotion et les autres

Faut bien l’avouer, en matière de vidéo, on trouve vraiment de tout sur YouTube et Dailymotion. On peut facilement y passer toute une journée, surtout si l’on est au boulot. Et comme vous le savez sans doute déjà, il existe une tonne de méthodes pour télécharger les vidéos de ces plateformes à l’oeil. Et bien DownMine fait partie de ces services qui risquent de vous faciliter grandement la vie.

DownMine, la page d'accueil du service

Quand on blogue régulièrement, on a parfois l’impression de se répéter. Le web est ainsi fait que pour un service dédié à un usage en particulier, on voit très souvent débarquer des dizaines et des dizaines de concurrents. Certains innovent, d’autres moins, et il n’est pas toujours facile de s’y retrouver et d’échapper à cette redondance fatale qui pourrait plonger votre pauvre blog dans les méandres du classement Wikio.

Et en ce qui concerne le téléchargement de vidéos YouTube / Dailymotion, je vous ai déjà présenté plusieurs services différents. Dans le lot, on peut citer CatchVideo, KissYouTube, TelechargeoFarkie ou encore la méthode de GOS (pour le MP4). On peut dire que ça fait beaucoup et ce n’est pas terminé puisque DownMine sert exactement à la même chose. Oui, la même chose, mais avec quelques nuances tout-de-même. Heureusement, hein…

Tout d’abord, il faut bien préciser une chose : DownMine est très simple à utiliser. Même si l’interface globale du service est un peu trop étoffée à mon goût (trop de couleurs, trop de contenu, trop de publicités et pas assez de putes), il n’empêche qu’il est aussi sympathique à utiliser qu’une naine en levrette (cette dernière remarque n’est absolument pas méchante, il faut simplement avouer qu’une naine, c’est un peu le netbook du Kama-Sutra).

DownMine, l'affichage des résultats

On retrouve donc un chouette champ de recherche top magique qui va vous permettre de trouver du contenu en fonction de… de… de vos mots-clés. Oui, bon, c’est un champ de recherche, quoi. Non mais le truc déjà nettement plus fun, c’est la manière dont le service va vous afficher la liste des résultats. Ces derniers apparaissent en effet sous la forme de vignettes bien pratiques et dotées de trois boutons : un pour visionner la vidéo, un pour la télécharger et un pour afficher des informations comme la source ou encore la durée.

Quelle que soit l’action que vous décidez de faire, cette dernière se déroulera directement sur DownMine. Si vous décidez de visionner une vidéo, elle s’affichera donc dans le lecteur dédié à cet effet. Et c’est la même chose pour la télécharger, la fenêtre de download s’ouvrira directement sans nécessiter aucune autre action de votre part. En gros, le machin tourne les mains dans les poches et ça fait quand même bien plaisir.

A ce jour, DownMine fonctionne avec cinq plateformes : YouTube, Dailymotion, MySpace, Metacafe et Wideo. Pas énorme, mais pas mal quand même, surtout si l’on considère l’offre de la concurrence. Bon, évidemment, s’il supportait Vimeo et MegaVideo, ce serait un plus indéniable. Pour le reste, je me dois quand même de vous rappeler qu’il est formellement interdit de télécharger une vidéo protégée. Bien entendu, vous le savez sans doute déjà mais il n’empêche que le rôle d’un blogueur, ce n’est pas que de parler des putes polonaises. Non, on doit aussi vous informer correctement et essayer de ne pas dire trop de conneries et de ne pas vous envoyer en prison.

Normal, si vous allez en taule, nos statistiques baissent. Et si nos statistiques baissent, on devient moins crédible auprès des annonceurs. Et si on devient moins crédible auprès des annonceurs, alors on a du mal à remplir nos jacuzzi avec des filles de joie. CQFD, évidemment…