DoYouBuzz lève des fonds et vous file des comptes Premium…

Quand on est blogueur et qu’on est considéré comme des gens puissants et respectés, vous finissez forcément par avoir des relations privilégiées. Alors des fois c’est avec vos lecteurs, hein, pis des fois c’est avec de vrais entrepreneurs, des gars qui ont monté une boîte et qui ne se contentent pas d’écrire des conneries sur un blog. Et c’est comme ça que j’ai appris que DoYouBuzz avait levé 300.000€ et que je vous propose 5 comptes premium à gagner

DoYouBuzz lève des fonds et vous file 5 comptes premium à gagner

Pinaize… 300.000€… Comme ça, qui vous tombent du ciel… Sans déconner, ce genre de nouvelles ne peut que vous faire réfléchir. Là, alors même que j’écris ces lignes, j’ai trop trop envie de lever une tonne de fonds. Pour tout vous dire, j’ai même déjà une liste de ce que j’en ferais. Et si on retrouve le Mac Pro en première position, on a quand même le rachat de Google (ou de Marc Dorcel) qui viennent ensuite. Juste pour rentabiliser un peu le truc.

Bref, mon pote virtuel Julien (on ne s’est jamais vu mais ça fait bien de dire qu’on a un pote entrepreneur) vient tout juste de m’annoncer que DoYouBuzz venait de lever 300.000€. Une chouette nouvelle, qui va leur permettre de passer à la vitesse supérieur en embauchant des assistantes sexy et russes (de préférence). Au passage, il faut savoir qu’ils envisagent également une traduction de leur service en anglais, ce qui pourrait être pas mal.

Alors si vous ne connaissez pas encore DoYouBuzz, je vous invite à aller consulter mon billet précédent sur le sujet. Et si le machin vous plaît, alors faut savoir que j’ai 5 comptes premium (d’une valeur de 20€ chacun) à vous faire gagner. Comme d’habitude, c’est très simple, les 5 premières personnes à publier un commentaire à la suite de ce billet l’emporteront.

Voilà et ça tombe super bien puisque je fête cette semaine les 2 ans de la Fredzone. D’ailleurs, pendant que j’y pense, si vous êtes une entreprise et que vous voulez filer ce genre de cadeaux à mes lecteurs, faut pas vous en priver, on est tous des crevards.

Mots-clés emploiweb 2.0