DS Doll Robotic Head, la tête de poupée sexuelle pilotable au smartphone

La DS Doll Robotic Head est un produit pour le moins atypique. Cette tête de robot motorisée a en effet été pensée pour rendre plus réalistes les poupées sexuelles commercialisées par Doll Sweet Dolls et EX Dolls.

Le marché des poupées pour adultes est en pleine expansion et de nombreuses entreprises ont ainsi investi le secteur. Les deux noms cités un peu plus haut en font partie et ces sociétés commercialisent ainsi depuis plusieurs années des poupées en silicone réalistes.

DS Dolls

Histoire de contenter le maximum de personnes, elles ont fait le choix de les décliner en plusieurs modèles différents.

Les poupées sexuelles, un marché en pleine expansion

EX Dolls pousse d’ailleurs le concept assez loin en proposant à la vente des poupées sexuelles costumées en fliquette, en infirmière, en étudiante japonaise ou même en bonne sœur équipée d’une mitrailleuse.

L’offre de son concurrent est un peu plus conventionnelle pour sa part, mais elle repose aussi sur un catalogue extrêmement dense, un catalogue composé de plusieurs dizaines de têtes et de corps différents.

Ces poupées ont en effet pour principale particularité d’être livrées avec une tête amovible et leurs propriétaires peuvent ainsi changer de visage à la volée en fonction de leurs goûts ou de leurs fantasmes du moment.

Il faut d’ailleurs signaler que ces poupées ne sont pas de simples sextoys. Les Japonais, par exemple, ont un fort penchant pour ces produits et certains d’entre eux – les rabu doru – entretiennent même une véritable relation avec leur poupée sexuelle. Notamment les veufs. Plus de deux mille poupées sont ainsi achetées dans l’archipel nippon et certains hommes sont même à la tête d’une véritable collection.

Doll Sweet Dolls et EX Dolls ont donc uni leurs efforts et leurs compétences afin de développer une nouvelle tête de poupée plus réaliste.

Une tête articulée et motorisée pour plus de réalisme

La DS Doll Robotic Head ne se contente pas d’arborer des traits soignés et une chevelure immaculée. Elle se compose en effet de plusieurs parties articulées et elle est ainsi capable d’ouvrir la bouche ou même d’afficher plusieurs expressions faciales différentes.

Mieux, grâce à son module de communication, elle peut être directement contrôlée par le biais d’un smartphone ou même d’une manette.

Ce n’est cependant pas le plus intéressant, car ses constructeurs l’ont aussi pourvue d’un processeur et d’un moteur de synthèse vocale. La tête pourra donc discuter ou échanger avec son propriétaire et lui donner ainsi l’impression de se retrouver face à une vraie personne.

Seule ombre au tableau, pour le moment, la DS Doll Robotic Head parle uniquement le chinois. Toutefois, ses constructeurs comptent lancer une campagne de financement participatif prochainement afin de pouvoir lui apprendre l’anglais et le japonais. Ils espèrent ainsi pouvoir conquérir de nouveaux marchés avant la fin de l’année prochaine.