Clicky

Du ciment écologique et recyclable dans un futur proche

Découvert et utilisé depuis deux-cents ans, le ciment fait actuellement l’objet d’une réunion de deux jours à l’Unesco. Les cimentiers du monde entier se sont donnés rendez-vous pour discuter du futur de ce matériau indispensable aux infrastructures et bâtiments. Cette réunion extraordinaire porte en effet sur le thème « The futur of cement » et a pour but de réinventer le ciment dans le but d’en faire un matériau plus écologique dans un avenir proche.

Rien qu’en France, dix-sept millions des tonnes de déchets issus du BTP sont du béton, et donc du ciment. Ce chiffre pourrait encore augmenter d’ici les prochaines années. Bientôt, la filière routière ne pourra plus tout recycler, ce qui va sensiblement augmenter le coût environnemental de traitement de ces déchets.

Ciment Futur

Ce sont des problèmes futurs auxquels les professionnels du ciment souhaitent remédier avant même qu’ils n’apparaissent.

De nouvelles voies de fabrication plus écologiques

Le ciment est fabriqué à partir d’un mélange de calcaire (70 %) et d’argile (30 %) qui est cuit dans un long four rotatif à presque 1 500 °C. Vraiment très gourmand en énergie, le processus de fabrication est responsable de 6 % des émissions de gaz à effet de serre dans le monde. De nouvelles solutions de fabrication sont ainsi envisagées par les cimentiers soucieux de préserver l’environnement.

Le programme européen Eco-Binder teste notamment la possibilité de réduire la consommation énergétique en abaissant la température de cuisson à 1 100 °C. Ce nouveau type de ciment serait alors fabriqué à partir de sulfo-aluminates de calcium.

Des tests sont actuellement menés pour vérifier le niveau de résistance du matériau produit face aux intempéries et accidents extrêmes (pluie torrentielle, grosse chaleur, explosion…).

Des solutions pour recycler le ciment et le béton

Les possibilités de recyclage sont également étudiées de très près par les chercheurs et professionnels du ciment. Le but est de pouvoir réutiliser les déchets générés par les bâtiments en fin de vie. Il faut en effet savoir que les éléments qui composent le béton tels que les granulats et le sable se font de plus en plus rares. Recycler se présente ainsi comme la solution la plus pratique et écologique pour les industries et le développement durable.

Des projets comme Recybéton ont été mis en place dans le but de trouver des solutions concrètes. Certains chercheurs envisagent notamment de « recarboner » le ciment. L’idée consiste à capturer le CO2 et le piéger dans les gravats des déchets. Cela va donner lieu à des granulats beaucoup plus durs et de meilleure qualité.

L’Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux (Ifsttar) planche également sur une étude de bio-carbonatation qui permettrait de refaire du béton « neuf » à partir des déchets de béton.

Mots-clés écologie

Share this post

Andy

Rédacteur web passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !

  • Jacodepo

    C est complètement inutile. Le CO2 n est pas un polluant ! Ce serait grâce à l augmentation du CO2 dans l atmosphère que la planète reverdit (11 % de mieux depuis la fin des années 90) . D autre part, il n est pas prouvé loin de là que le CO2 soit la cause des variations de climat le GIEC étant très décrié par beaucoup de scientifiques même des anciens du GIEC qui se sont carapatés suite aux desavoeux de la science que leur font faire les politiques du GIEC

    • Mich Ball

      Si vous étiez biologiste, vous sauriez que le CO2 est bien le principal déchet rejeté par le corps des animaux y compris, l’Homme et même certaines plantes selon les circonstances ; les cellules le produisent à l’issue de la respiration, après avoir consommé de l’oxygène ! On appelle çà le cycle de Krebs.