Dune : les langues de la série seront créées par l’inventeur du Dothraki !

David J. Peterson, écrivain et créateur du Dothraki, langue parlée par le peuple du même nom dans la série Game of Thrones, est une référence dans le milieu du cinéma.

Connu pour avoir créé une demi-douzaine de langages imaginaires pour des films et des séries, dont « The 100 » et « Into the Badlands, » c’est inévitablement vers lui que tous les cinéastes se tournent lorsqu’il s’agit de créer des langues fictives pour leurs prochaines productions.

C’est donc sans grand étonnement qu’on apprend que David J. Peterson a été embauché pour Dune, le prochain film de Denis Villeneuve. Le linguiste américain a annoncé lui-même sa collaboration avec le réalisateur sur Twitter. Il en a également parlé lors d’une interview accordée à io9.

Il a ainsi déclaré : « J’ai demandé au studio si je pouvais dire durant cette interview que je travaillais sur Dune. Ils m’ont dit : « Oui tu peux, mais tu ne peux rien dire sur ce que tu fais exactement. » »

Un travail de grande envergure

Ceux qui ont déjà eu l’occasion de lire l’œuvre de Frank Herbert dont s’inspire le film savent déjà que l’univers de Dune comporte plusieurs langues différentes. Même si on ne sait pas encore lesquelles parmi elles seront présentes dans le film, on sait que David J. Peterson travaillera sur la création de pas mal de langues pour le film.

« Il ne s’agira pas d’une seule chose. » a-t-il indiqué. La langue universelle utilisée dans le livre de Frank Herbert est le Galach, un langage fictif qui semble tirer ses origines du russe et de l’anglais. C’est le langage officiel de l’Imperium. Il permet aux populations de l’univers de Frank Herbert de communiquer, quelles que soient leurs planètes d’origines.

David J. Peterson pourrait travailler sur le Chakobsa et l’Islamiyet

Étant donné que le Galach est la langue universelle de l’ouvrage de Frank Herbert, utilisée par la majorité de la population, elle pourrait être présentée en anglais dans le film et n’aurait donc pas besoin du travail de David J. Peterson.

Là où il devrait être amené à intervenir serait la création du Chakobsa et de l’Islamiyet, deux langues fictives présentent dans les œuvres de Frank Herbert. La première est utilisée par le peuple du Fremen. Elle servait initialement à des peuples de chasseurs et de nomades. La deuxième est propre aux Tleilaxu.

Il existe encore plusieurs langues fictives dans l’univers de Frank Herbert mais on ne sait pas encore combien d’entre elles seront utilisées dans le film.

Mots-clés dune