Dungeons and Dragons Online est désormais gratuit

Lancé en 2006, Dungeons and Dragons Online commence à accuser son âge. Bon, en même temps, comme il n’a jamais vraiment décollé, on se dit que c’est un peu normal. Le plus drôle, bien entendu, c’est que World of Warcraft est un peu plus vieux, hein… Donc toujours est-il que Turbine et EA ont décidé d’essayer d’attirer un peu plus de monde en adoptant un modèle gratuit…

Dungeons and Dragons Online, une première capture

Ah, Dungeons and Dragons… Que de souvenirs… Lycéen, je retrouvais souvent mes amis de l’époque pour faire quelques parties. A l’époque, évidemment, c’était le jeu de rôle sur papier mais il n’empêche qu’on se marrait vraiment bien. Oui enfin plus ou moins, puisque votre humble serviteur n’a jamais eu de chance au jeu et encore moins aux dès.

Dungeons and Dragons Online, une seconde capture

Quand Turbine et EA ont annoncé la portage de la franchise en MMO, beaucoup de joueurs se sont dit que ça allait être formidable, qu’on allait pouvoir revivre notre adolescence et vivre des aventures aussi incroyables que celles qu’on vivait à l’époque du jeu de rôle papier. Le fait est que nous avons été nombreux à y croire et que nous avons été encore plus nombreux à être déçus.

Dans ce contexte, il n’est pas étonnant de voir que Dungeons and Dragons Online a décidé d’appliquer un tout nouveau modèle : la gratuité. Désormais, vous pourrez donc explorer les plus sombres donjons sans débourser le moindre sou. Evidemment, les rares joueurs à posséder un compte payant ne seront pas oubliés pour autant : ils pourront en effet accéder à une tonne de race, d’objets et de quêtes en plus.

Dungeons and Dragons Online, une troisième capture

Quoi qu’il en soit, si vous avez un peu de temps à perdre, rien ne vous empêche de tester le jeu. Il ne vous fera sans doute pas oublier World of Warcraft mais qui ne tente rien n’a rien… En ce qui me concerne, je compte bien me débloquer quelques heures pour voir ce qu’il a dans le ventre.

Mots-clés funjeuxmmoweb 2.0