Edward Snowden a une dent contre Allo

Allo, la nouvelle messagerie instantanée par Google est sortie hier (même si elle se fait toujours attendre dans nos contrées). L’intérêt de cette dernière est simple et repose sur la suggestion de réponses automatiques. Le but : répondre plus vite à ses amis.

Oui, mais voilà, pour fonctionner l’application enregistre vos échanges. L’intelligence artificielle mise au point par la firme de Mountain View prend alors le relais et elle les analyse pour vous proposer ces fameuses réponses suggérées. C’est justement vis-à-vis de cette fonctionnalité qu’Edward Snowden tire la sonnette d’alarme.

snowden

Edward Snowden ne semble pas tellement apprécier la nouvelle messagerie de Google

Le lanceur d’alerte le moins apprécié du gouvernement américain semble plus que méfiant à l’égard d’Allo qu’il a rebaptisé pour l’occasion « Google Surveillance ».

« Don’t use Allo »

Exilé depuis 2013 pour avoir révélé l’ampleur de la surveillance exercée par la NSA (National Security Agency, services de renseignements américains), Edward Snowden n’en reste pas moins attentif à l’actualité, et en particulier celle relative au High-Tech et à l’univers 2.0. C’est donc par l’intermédiaire de deux tweets, hier, qu’il a critiqué le lancement d’Allo, une application qu’il juge irrespectueuse de la vie privée de ses utilisateurs.

Le message que Snowden veut faire passer n’est pas dissimulé, il est parfaitement clair. Pour lui la nouvelle messagerie de Google est à proscrire si l’on tient un tant soit peu à ce que nos conversations restent privées.

Il le fait savoir via deux tweets publiés hier, où il tire à boulets rouges sur Allo.

« Qu’est-ce qu’Allo ? Une application de Google qui enregistre tous vos messages envoyés et les rend disponibles pour la Police si elle en fait la demande », complété plus tard par : « Téléchargeables gratuitement dès aujourd’hui : Google Mail, Google Maps et Google Surveillance. C’est ça Allo. N’utilisez pas Allo ».

Comme vous le voyez, le message est plutôt explicite…

Allo propose une option pour chiffrer vos messages

L’application propose en effet de crypter vos messages, mais contrairement à certaines de ses consœurs (comme Whatsapp) proposant cette fonctionnalité, les échanges ne sont pas chiffrés par défaut afin de permettre à l’intelligence artificielle d’opérer.

Si toutefois vous souhaitez avoir recours au mode « incognito », l’application pourra alors chiffrer vos messages de bout en bout et elle sera en mesure de les supprimer une heure après leur envoi.

Il est toutefois difficile de savoir si cela empêchera Google d’y avoir accès d’une manière ou d’une autre…

Crédit illustration