#EggHeadChallenge, un défi pour récolter des fonds pour la recherche contre le cancer

Récemment, sur Instagram, un œuf a réussi l’exploit de détrôner Kylier Jenner dans la catégorie de la photo la plus likée sur le réseau social.

En l’espace de quelques semaines, la photo de cet œuf a obtenu plus de 50 millions de likes sur la plateforme. Ce record a donné des idées à Amélie Porrès, une jeune toulousaine atteinte d’un cancer métastatique.

Floutage Instagram

Elle s’est inspirée de cet œuf pour publier une photo de sa tête « en mode crâne d’œuf » afin d’aider à récolter des fonds pour la recherche contre le cancer. Son geste a inspiré de nombreuses personnes sur la toile et le hashtag #EggHeadChallenge est rapidement devenu viral.

Suite au lancement de ce challenge, une internaute du nom de Laura Bour a décidé d’ouvrir une cagnotte pour financer la recherche contre le cancer.

Un challenge qui a mobilisé de nombreuses personnes

Amélie Porrès a publié une photo d’un œuf avec à côté sa tête avec son crâne rasé. En description, elle a écrit : « 41 millions de likes et 6 millions d’abonnés en 48h pour la photo… d’un œuf ? Imaginez si tous les gens qui ont liké cette photo avaient reversé 1 euro à la recherche contre le cancer ??? Voyons combien de likes pour une tête en mode crâne d’œuf… »

Elle a poursuivi en écrivant : « Soutenons la recherche contre le cancer, soutenons les malades et honorons ceux qui sont partis bien trop tôt… Ce monde est fou !!! #madworld #mondefou. » La publication d’Amélie a vite fait le tour des réseaux et est vite devenue virale.

Des « sœurs de combats » qui se battent pour la même cause

Si un œuf arrive à mobiliser autant de gens, pourquoi n’en serait-il pas de même pour une cause qui en vaut la peine ? C’est en pensant à cela qu’Amélie Porrès a eu l’idée de faire son post. « Je me suis dit que si chaque personne donne un euro par like, ce serait génial, même si c’est difficile et que nous sommes en temps de crise. » a-t-elle expliqué.

Amélie ne s’attendait pas à ce que son post prenne une telle ampleur. « Au départ, c’était un post anodin, mais pas mal de filles ont réagi et repris mon post, en faisant le même montage photo. On en a parlé et l’idée a émergé. »

Les fonds recueillis grâce à la cagnotte créée par Laura Bour seront reversés à la Fondation ARC.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par amélimélo (@amelief00) le

Mots-clés instagramtwitter