Egypte : Kôm Ombo abritait un véritable trésor

Les archéologues en Égypte ont découvert le buste d’un empereur dans le temple de Kôm Ombo. L’Associated Press rapporte qu’il s’agit de l’empereur romain Marcus Aurelius, appelé aussi Marc Aurèle, qui était célèbre pour l’intérêt qu’il portait pour la philosophie.

Le temple Kôm Ombo fait partie des vestiges de l’Égypte ancienne. L’édifice fait également l’objet d’un projet en cours visant à protéger les sites archéologiques égyptiens des dommages causés par les eaux souterraines.

En plus de la découverte de ce buste impérial, les archéologues ont aussi mis à jour d’autres artefacts témoignant de la culture religieuse égyptienne.

Plusieurs artefacts découverts aux temples de Louxor et de Kôm Ombo

À quelques heures de Kôm Ombo se trouve le temple de Louxor. L’équipe d’archéologues y a découvert de nombreux artefacts dont un sanctuaire dédié au dieu Osiris-Ptah-Neb. En plus de ce vestige, les archéologues ont aussi mis la main sur un panneau de pierre représentant un bélier.

Le ministère des Antiquités a annoncé le dimanche 22 avril 2018 qu’un bélier se trouvait sur une table d’offrande.

Au début du mois de mars, les chercheurs ont trouvé plusieurs fragments d’une statue du Pharaon Ramsès II dans le temple de Kôm Ombo. Selon l’Égypte Independant, ces différentes découvertes sont d’une importance capitale pour prouver que le temple de Kôm Ombo a été utilisé plusieurs siècles auparavant, durant l’ère de l’Égypte antique.

Kôm Ombo, le temple le plus attrayant de l’Égypte

Plusieurs fragments de la statue de Ramsès II n’ont pas encore été mis à jour, mais les archéologues gardent bon espoir de les déterrer pendant leur fouille du site. Récemment, une autre découverte d’envergure a aussi été effectuée au temple de Kôm Ombo.

Les scientifiques ont notamment trouvé une sculpture de grès dans ce temple. Selon les archéologues, il s’agit de la plus ancienne sculpture jamais découverte à Kôm Ombo. Grâce à ces trouvailles, les archéologues espèrent attirer plus de visiteurs au temple de Kôm Ombo.

Le temple de Kôm Ombo est le site le plus populaire de l’Égypte étant donné qu’à la différence des autres sites, il est dédié à deux divinités différentes : Haroeris et Sobek, les dieux crocodiles locaux.

Mots-clés archéologie