EA présente d’excellents résultats pour le dernier trimestre

Une fois n’est pas coutume, une nouvelle firme vient de publier ses résultats pour le dernier trimestre en date. Il s’agit aujourd’hui d’Electronic Arts, l’éditeur américain vient en effet de rendre public son bilan pour la période s’étirant entre le 1er avril et le 30 juin dernier – soit le premier trimestre de son année fiscale 2018.

Un bilan très positif marqué notamment par un revenu total net fixé à 1.449 milliard de dollars (contre 1.271 milliard sur la même période en 2016), que la société doit – entre autres – à deux de ses plus gros succès au cours des derniers mois : Battlefield 1 et FIFA 17 ; ainsi qu’à certains de ses jeux présents sur terminaux mobiles. En termes d’affaires, la firme obtient ainsi 644 millions de dollars au lieu de 440 millions l’année dernière.

Electronic Arts vient de publier ses résultats pour le premier trimestre de son année fiscale 2018. La compagnie y affiche notamment une hausse du résultat net.

Parmi les détails croustillants qui gravitent autour de la publication de ces fameux résultats, on en apprend plus sur la place du dématérialisé chez EA Games. Sans surprise, la vente de jeux physiques est encore une fois en recul, avec un ratio désormais établi à 63% en faveur du dématérialisé. Un chiffre d’autant plus notable qu’il a augmenté de 23% vis-à-vis du Q1 de l’année fiscale 2017.

Battlefield 1 continue de cartonner et les jeux de sport font des merveilles…

Comme le souligne par ailleurs EA, Battlefield 1 a franchi la barre des 21 millions de joueurs – ce qui tend à prouver que le choix de DICE de revenir à un conflit historique (la Première Guerre mondiale dans le cas présent) s’est avéré payant.

Autre point intéressant : l’importante popularité des jeux sur smartphones et tablettes. L’éditeur évoque ainsi 95 millions de joueurs sur FIFA Mobile, et pas moins de 70 millions sur NBA Live Mobile.

Electronic Arts évoque en outre ses plans pour l’avenir et souhaite bien évidemment faire encore mieux au cours des prochains trimestres. Pour se faire, elle avance ses pions et met en évidence un certain Star Wars Battlefront II, qu’elle projette déjà comme un gros succès à venir.

Avec des prévisions qui vont tout de même chercher dans les 5.075 milliards de dollars pour l’année fiscale 2018 (qui s’achèvera le 31 mars prochain), c’est vraiment tout le mal qu’on lui souhaite…

Crédit illustration

Mots-clés electronic arts