Clicky

Elle a choisi d’annoncer sa mort avec un emoji !

Carmen Bustamante Barango vivait à Barcelone et elle était une grand-mère à la fois branchée et connectée. Elle passait même un temps considérable sur WhatsApp à discuter avec ses enfants et ses petits-enfants et elle a donc demandé à ce que son avis de décès soit publié avec son emoji préféré en lieu et place de l’habituelle croix mortuaire. Le quotidien El Periódico de Catalunya a accepté d’accéder à sa demande.

Carmen vivait loin des siens. Deux de ses enfants ont en effet migré aux Pays-Bas après leurs études et un autre est parti en Galice.

Mort Emoji

Carmen a choisi d’annoncer sa mort avec un emoji.

Elle en a beaucoup souffert et cet éloignement les a donc poussés à créer un groupe sur WhatsApp afin de pouvoir discuter entre eux.

Carmen était une grand-mère très connectée

Durant un de ces échanges, Carmen a imité avec une grimace l’emoji qu’elle souhaitait voir apparaître sur son avis de décès. Ses enfants n’ont pu retenir un rire et ils ont constaté en remontant dans les conversations échangées au sein du groupe que cette drôle de trombine apparaissait de plus en plus dans les messages de leur mère.

Elle avait visiblement senti le coup venir car elle a rendu son dernier soupir la semaine dernière, et plus précisément le 27 mai, alors qu’elle se trouvait chez elle, dans sa maison.

Róman, un de ses fils, s’est souvenu de cette fameuse discussion et il a donc demandé au quotidien local que le croix mortuaire habituelle soit remplacée par cette trombine.

En ouvrant l’édition du 28 mai et en se rendant dans la rubrique chronologique, les lecteurs du journal ont donc eu la surprise de tomber sur ce fameux emoji. La nouvelle a rapidement fait le tour du pays et un journaliste du quotidien El País a contacté Róman pour avoir un peu plus des infos sur sa mère.

Il lui a notamment appris que sa mère était fan de football et qu’elle vouait un véritable culte au Barça. Elle avait d’ailleurs acheté une maison située à côté du Stade de l’Espanyol pour ne louper aucun match et elle avait beaucoup souffert de l’élimination de son équipe favorite contre l’Atletico en quart de finale en ligue des Champions.

Elle avait même refusé d’assister au match opposant cette équipe au Real Madrid. Un match organisé le 29 mai et donc le lendemain de sa disparition.

Mots-clés funinsolite

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.