Clicky

Elle a écrit au support technique pour se plaindre de son époux

Desperate habite aux Etats-Unis et elle fait beaucoup parler d’elle depuis quelques semaines. Cela n’a rien de surprenant car elle a écrit à un support technique pour se plaindre de… son époux. Et non, ce n’est pas une plaisanterie. Le meilleur reste d’ailleurs à venir car un technicien lui a répondu avec beaucoup d’humour. L’échange s’est donc retrouvé à la une de plusieurs sites américains.

Derrière cet étrange pseudonyme se cache en réalité une américaine âgée d’une vingtaine ou d’une trentaine d’années. Personne ne connaît sa véritable identité mais elle semble plutôt… branchée.

Support Technique mariage

Une américaine a écrit à un support technique pour se plaindre de son époux.

Desperate s’est mariée l’année dernière avec l’homme de sa vie. Tout allait bien jusque là mais son époux a beaucoup changé ces derniers mois et il a tendance à lui taper sur le système quelque chose de bien.

Petit-Ami 5.0 fonctionnait bien mais Desperate a installé Mari 1.0 et tout est planté depuis

Au lieu de se plaindre auprès de sa meilleure amie ou de sa mère, la jeune épouse a donc pris sa plus belle plume virtuelle et elle a rédigée une longue lettre avant de l’envoyer à un support technique.

Lequel ? L’histoire de le précise pas malheureusement.

Le truc, c’est qu’elle ne s’est pas contentée de lister tous les défauts de son mari. Non, elle a fait les choses avec beaucoup d’humour :

Cher Support Technique,

Je suis passée l’année dernière de Petit-Copain 5.0 à Mari 1.0 et j’ai remarqué un net ralentissement de la performance globale du système, en particulier au niveau des applications Fleurs et Bijoux qui fonctionnaient parfaitement avec Petit-Copain 5.0.

En outre, Mari 1.0 a désinstallé de nombreux programmes importants tels que Romance 9.5 et Attention-Personnelle 6.5 avant d’installer des programmes indésirables comme NBA 5.0, NFL 3.0 et Clubs-de-Golf 4.1.

Conversation 8.0 ne fonctionne plus non plus et Ménage 2.6 plante carrément le système. Notez que j’ai bien tenté de lancer Harcèlement 5.3 pour régler ces problèmes, mais sans succès. Que puis-je faire ?

Joli, non ? Certes, mais l’histoire a connu un nouveau rebondissement lorsque le support en question a répondu à son message, en utilisant le même ton décalé :

Chère Desperate,

Tout d’abord, gardez à l’esprit que Petit-Copain 5.0 est un package de divertissement alors que Mari 1.0 est un système d’exploitation à part entière. S’il vous plaît, saisissez la commande « Je pensais que tu m’aimais.html » et essayez de télécharger l’application Larmes 6.2 et d’installer la mise à jour Culpabilité 3.0. Si l’application Culpabilité fonctionne comme prévu, alors Mari 1.0 devrait exécuter automatiquement les applications Bijoux 2.0 et Fleurs 3.5.

Cependant, rappelez-vous que l’abus de cette application peut passer Mari 1.0 en mode Silence-Grincheux 2.5, Happy-Hour 7.0 ou Bière 6.1. Sachez en outre que Bière 6.1 est un mauvais programme qui téléchargera les versions bêta de Péter et de Ronfler. Quoi que vous fassiez, n’installez surtout pas le programme Belle-Mère 1.0 (il lance un virus en fond de tâche qui peut prendre le contrôle de toutes les ressources du système).

En outre, s’il vous plaît, ne tentez pas de réinstaller le programme Petit-Ami 5.0. Ces applications ne sont plus prises en charge et elles pourraient faire planter Mari 1.0.

En résumé, Mari 1.0 est un excellent programme mais il a une mémoire limitée et il ne peut pas apprendre de nouvelles applications rapidement. Vous pourriez envisager d’acheter un logiciel supplémentaire pour améliorer la mémoire et les performances. Nous recommandons Cuisine 3.0 et Lingerie-Sexy 7.7.

Bonne chance !

Alors bon, il s’agit sans doute d’un fake mais il n’empêche que cet échange m’a beaucoup fait rire et je pense qu’il en ira de même pour certains d’entre vous. C’est un bon moyen pour démarrer l’année du bon pied.

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.