Clicky

Elle a été virée à cause d’une photo partagée sur Facebook et elle le méritait bien

Facebook vient de faire une nouvelle victime. Une employée travaillant pour une ONG dédiée au bien-être des handicapés a effectivement perdu son emploi à cause d’une photo publiée sur le réseau social. Une fois n’est pas coutume, elle mérite parfaitement ce qui lui arrive et il suffira de regarder attentivement l’image pour s’en rendre compte.

Bernadette (ce n’est pas son vrai nom) habite à Leicester, en Grande-Bretagne, et elle travaille depuis pas mal de temps pour une association qui vient en aide aux personnes handicapées.

Licenciement Facebook

Une employé a perdu son boulot à cause d’une photo partagée sur Facebook.

Là, on pourrait croire qu’il s’agit d’une personne qui a un coeur en or mais ce n’est pas le cas. Pas d’après cette image en tout cas.

Elle était tranquillement en train de fumer sa clope alors que son client était enseveli sous les sacs de courses

Charlotte Shaw, une personne habitant à proximité des locaux de l’association, est effectivement tombée un peu par hasard sur Bernadette alors qu’elle était en train de s’en griller une. La cigarette tue, c’est vrai, mais elle est évidemment libre de ses choix et ce n’est pas ce point là qui pose problème, ni même le fait qu’elle se trouvait au téléphone au moment des faits.

Non, le vrai souci, c’est que Bernadette n’était pas toute seule et elle se trouvait ainsi en compagnie d’un client de l’association, un homme en fauteuil roulant.

Fumer une clope à côté d’un client, c’est plutôt moyen mais ce n’est pas le plus choquant avec cette scène. Non, car l’homme croulait aussi… sous les sacs de course. Littéralement. Il était même écrasé contre le dossier de son siège et on se doute bien que cela ne devait pas être confortable.

Choquée, Charlotte a donc sorti son téléphone et elle a photographié la scène. Une fois rentrée à son domicile, elle l’a partagée sur la page Facebook de l’ONG, avec un message indiquant qu’elle ne pensait pas qu’une telle personne devait être autorisée à travailler avec des personnes vulnérables.

Bon, certains diront que cela s’apparente à de la délation, mais sa réaction peut se comprendre compte tenu de la gravité de la situation.

Le truc, c’est que cette photo a provoqué un véritable buzz et elle a ainsi été partagée plus de 68 000 fois, en totalisant un peu plus de 12 000 commentaires. Face à la situation, la direction de l’association a décidé de suspendre la fautive et de lancer une action à son encontre pour la licencier.

One of your staff in the Leicestershire area smoking whilst on the phone in Leicester shoving all of her shopping bags…

Posté par Charlotte Shaw sur mercredi 9 mars 2016

Mots-clés facebookinsoliteweb

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

  • bibousiq

    Effectivement, on se retrouve à devoir trancher entre la délation et l’énervement face à cette situation.