Elle a partagé sur Facebook la photo d’un mort dans son cercueil

Facebook est au coeur d’un nouveau scandale. Une femme s’est en effet rendue dans un salon funéraire plus tôt dans l’année pour rendre hommage à un producteur de musique anglais de vingt ans. Durant sa visite, elle a touché le cadavre et elle a changé ses mains de position afin de pouvoir prendre une photo de son bracelet. Ensuite, elle a partagé l’image sur le célèbre réseau social sans demander l’accord de la famille du défunt.

Michael Dene Ray avait une vingtaine d’années et il se passionnait pour l’art et la musique. Il vivait à Chadwell St Mary dans l’Essex et il avait même monté son propre label, Dairy Dub.

Photo mort Facebook

Une jeune femme a pris la photo d’un mort dans un salon funéraire pour la partager sur Facebook ensuite.

Il avait donc tout pour être heureux mais il a tout de même décidé de mettre fin à ses jours en décembre dernier.

Michael Dene Ray a mis fin à ses jours en décembre dernier

Sa famille a fait le choix d’exposer son corps dans un salon funéraire situé dans la ville du défunt. Si cette pratique est assez peu répandue chez nous, elle est assez courante au Royaume-Uni et aux Etats-Unis.

D’après les psychologues, l’exposition du corps serait en effet bénéfique pour le processus du deuil.

Michael étant une personnalité connue et reconnue sur le marché musical, ses proches ont fait le choix de ne pas limiter l’accès au salon funéraire. Ils voulaient en effet que ses amis et ses collègues puissent faire leurs adieux.

De nombreuses personnes sont passées lui rendre hommage, dont une femme âgée elle aussi d’une vingtaine d’années, une certaine Gemma. Contrairement aux autres, elle n’a pas fait que s’approcher du cercueil. Elle a en effet manipulé le corps du défunt afin d’enfiler un bracelet d’amitié à son poignet, un bracelet similaire en tout point au sien.

Comme si cela ne suffisait pas, elle a ensuite bougé sa main et son bras afin de pouvoir prendre une photo des deux bracelets. Suite à ça, elle a partagé la photo sur son compte Facebook.

Elle a modifié la position du cadavre pour prendre sa photo

L’image a rapidement fait le tour des réseaux sociaux et la famille de Michael est inévitablement tombée dessus. Cela ne devrait pas vous surprendre mais ses proches ont été choqués de se retrouver face à ce cliché.

Charley-Anne Semple, sa soeur, a été très affectée par la manière de faire de cette femme.

A ses yeux, cette dernière n’a effectivement pas respecté son frère et elle a même porté atteinte à sa dignité en le manipulant comme s’il n’était qu’un simple objet de décoration. Suite à l’exposition médiatique de cette affaire, une pétition a été lancée afin d’interdire la prise de photo dans les salons mortuaires.

Mots-clés facebookweb