Elle a trouvé des photos obscènes sur son nouveau téléphone, des photos qui ne lui appartiennent pas

Katia* a une quinzaine d’années et elle habite à Warrington, une ville située entre Liverpool et Manchester. Comme la plupart des adolescentes de son âge, elle est ultra connectée et elle passe beaucoup de temps sur son smartphone, acheté en 2015. Elle en était très heureuse jusqu’au jour où elle a découvert des photos obscènes remontant à plusieurs années avant son achat.

La scène s’est déroulée le mois dernier. Katia a trébuché dans les escaliers de la demeure familiale et elle a malheureusement fait tomber son téléphone, un modèle produit par Sony.

Photos obscènes mystère

Une adolescente de 15 ans a trouvé des photos obscène sur son téléphone après l’avoir fait tomber.

La vitre de protection de l’appareil a alors volé en éclats sous l’impact du choc. Pas de bol, mais ce n’est pas fini.

Tout a commencé lorsque Katia est tombée dans les escaliers de sa maison

Non, car en ramassant son téléphone, Katia s’est retrouvée face à une photo obscène à la limite de la pornographie. Surprise, elle n’a pu retenir un cri.

Carlene, sa mère, a immédiatement accouru sur place en pensant que sa fille s’était cassée quelque chose et l’adolescente lui a alors montré l’image.

La mère de famille lui a pris le téléphone des mains et elle a constaté que cette image n’était pas la seule présente dans la mémoire de l’appareil. Elle a donc branché le téléphone à son ordinateur pour les récupérer.

Là, elle s’est rendue compte que toutes ces photos avaient été prises en 2013 et donc deux ans avant l’achat du téléphone. Etrange, mais ce n’est pas le plus surprenant car en examinant les données EXIF des clichés, elle a remarqué que les clichés avaient été capturés avec un téléphone produit par… Nokia.

Les images en question ont été prises à différents endroits, et notamment dans des maisons de campagne et dans un pub. Elles mettaient en scène un groupe d’hommes et une femme dénudée.

Virgin va ouvrir une enquête pour déterminer la provenance de ces images

Carlene a envoyé les images au Liverpool Echo mais le quotidien a fait le choix de ne pas les publier pour ne pas choquer ses lecteurs.

Le plus surprenant, dans cette histoire, c’est que ces images n’étaient jamais apparues avant le choc et il a donc fallu que le téléphone tombe à terre pour qu’elles s’affichent. Il faut avouer que c’est quand même très bizarre.

La mère a contacté son opérateur, Virgin Media, afin de lui faire remonter l’information. Il a déclaré qu’il était prêt à lancer une analyse complète du téléphone mais qu’il ne comprenait pas d’où venaient ces images puisque tous les téléphones vendus par ses boutiques étaient neufs.

En attendant, rien ne vous empêche de fouiner sur votre téléphone. Allez savoir, il y a peut-être des surprises qui s’y cachent…

* : Il s’agit bien évidemment d’un nom d’emprunt, le Liverpool Echo n’ayant pas divulgué l’identité de la jeune fille.

Mots-clés insolite